Marcel Sembat : socialisme et Beaux-Arts à Bonnières-sur-Seine

Larédaction

Figure emblématique du socialisme en France à la fin du 19ème siècle, Marcel Sembat est né dans les Yvelines où il s’est installé avec la femme de sa vie : Georgette. 

Marcel Sembat : socialisme et Beaux-Arts à Bonnières-sur-Seine © Wikimédia

Né le 19 octobre 1862 à Bonnières-sur-Seine, Marcel Sembat est l’une des grandes figures de la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO) fondée en 1905. Ami de Jaurès, il est élu député socialiste indépendant de la Seine en 1893 et constamment réélu jusqu’à son décès. Il est ministre des Travaux publics en 1914, dans le gouvernement d’union nationale.

De 1897 à 1922, Marcel Sembat et Georgette Agutte, son épouse, vivent au gré de leurs envies et de leurs activités entre leur maison de Bonnières-sur-Seine, leur appartement parisien et le chalet qu’ils ont fait construire à Chamonix. C’est là que Marcel Sembat meurt subitement d’une hémorragie cérébrale le 5 septembre 1922. Ne le supportant pas, Georgette Agutte se suicide douze heures plus tard en laissant ces mots : « Voilà douze heures qu’il est parti. Je suis en retard ». Tous deux sont enterrés au cimetière de Bonnières-sur-Seine.

Son épouse, Georgette Agutte

Mécène et ami de nombreux artistes d’avant-garde, Marcel Sembat épouse en 1897, Georgette Agutte, peintre et sculpteur. Celle-ci naît le 17 mai 1867 à Paris mais passe ses années de jeunesse à Bonnières-sur-Seine, dans une maison proche de celle des Sembat. Après avoir suivi des cours à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts, elle s’illustre d’abord comme peintre, puis comme sculpteur. À partir de 1904, elle expose régulièrement au Salon des Indépendants et participe à la création du Salon d’automne.

Georgette Agutte © Wikimédia