Mantes-la-Jolie : la Halle Sulzer va faire peau neuve dans la ZAC de Mantes Université

NicolasThéodet

La Halle Sulzer va être totalement réaménagée en plein cœur de la zone d’aménagement concerté Mantes Université. Un projet qui permettra de valoriser ce bijou architectural, symbole du passé industriel du site, et de développer un quartier dynamique à proximité de la gare de Mantes-la-Jolie. 

La halle Sulzer va être totalement reconstruite. © EPAMSA

Cette bâtisse représente le symbole de l’identité industrielle du Mantois. Elle va être entièrement réhabilitée. Lundi 7 décembre, Pierre Bédier, président du Conseil départemental, Sami Damergy, vice-président de l’Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval (EPAMSA) et maire de Mantes-la-Ville, et Emmanuel Mercenier, Directeur général de l’EPAMSA, ont dévoilé l’avenir de la Halle Sulzer, située en plein cœur de la zone d’aménagement concerté Mantes Université.

Le nouveau plan guide conçu par Nicolas Michelin, architecte-urbaniste de la ZAC a pour objectif « de faire tomber les murs périphériques ainsi que la toiture actuelle et de conserver, en la rénovant, la structure métallique de la Halle pour y intégrer une programmation tripartite tout du long de ses 300 mètres de long : l’université dans la partie Est, un jardin ouvert-couvert au centre et un équipement culturel structurant dans la partie Ouest », explique Emmanuel Mercenie.

Trois nouvelles fonctions pour la nouvelle Halle Sulzer

Le projet en trois parties de la halle. © EPAMSA

L’université, à l’est du site, reprendra en grande partie la halle existante. Côté esthétique, la structure sera entièrement conservée et réhabilitée. En son coeur, des bâtiments légers en construction biosourcés et aux volumes simples seront construits sous la structure métallique. Cette dernière sera alors mise en valeur de l’extérieur et par des toitures-terrasses. En amont, sur le parvis de l’université, un nouveau bâtiment sera construit.

La seconde partie, qui reprendra le tronçon central de la halle sur près de 100 mètres, sera imaginée comme un espace public couvert-ouvert sur ses faces latérales. Elle proposera une promenade mail plantée type « jardins d’hiver ».

La troisième partie permettra l’accueil d’un équipement culturel à rayonnement régional. La structure de la halle est conservée sur sa face nord, et la programmation du lieu mettra en avant la structure métallique et le passé industriel du site.

L’intérieur de l’édifice actuel. © EPAMSA

Dynamiser le quartier avant l’arrivée d’Eole

Parmi les enjeux de cette réhabilitation, la volonté de conserver le patrimoine industriel du site. Le coût de l’opération est estimé entre 60 et 80M€. Il sera partagé entre l’Etat, la Région et le Département.

Revaloriser ce site s’inscrit aussi dans la volonté de dynamiser les pôles gares en vue de l’arrivée d’Eole. En effet, une voie nouvelle rejoindra directement le site depuis la gare de Mantes-la-Jolie, terminus du RER E. En complément, un programme de 233 logements et des commerces va voir le jour. Le début des travaux est prévu dès 2021 et ne concernera, dans un premier temps, que la halle Sulzer.