Le travailleur social : pierre angulaire des solidarités, du social et du médico-social

Marie SMOOT-CHATRAS

Cette semaine, on s’intéresse aux travailleurs sociaux  du pôle accompagnement à l’inclusion solidaire du Département des Yvelines. Ce pôle a comme mission d’améliorer la vie des Yvelinois en difficultés. Pour ce faire, ils disposent d’une palette d’outils qu’ils mobilisent sur mesure. Véritables orfèvres de l’action sociale, les travailleurs sociaux sont des spécialistes de toutes les […]

Cet article fait partie du dossier: Le mois de l’insertion dans les Yvelines

Cette semaine, on s’intéresse aux travailleurs sociaux  du pôle accompagnement à l’inclusion solidaire du Département des Yvelines. Ce pôle a comme mission d’améliorer la vie des Yvelinois en difficultés. Pour ce faire, ils disposent d’une palette d’outils qu’ils mobilisent sur mesure.

Véritables orfèvres de l’action sociale, les travailleurs sociaux sont des spécialistes de toutes les situations et accompagnent les Yvelinois dans de nombreuses problématiques (santé, logement, alimentaire, budget, emploi, etc…).

Virginie est arrivée au Département des Yvelines en 2000 en tant que travailleur social polyvalent. Elle souhaitait avoir un métier passionnant qui a du sens, qui évolue et se renouvelle en permanence. Quoi de mieux qu’un emploi fondé sur la relation humaine ?

Curiosité, adaptation et accompagnement

Convaincue par l’importance de ses missions, Virginie a une mission fondamentale.

« On s’efforce de construire avec l’usager tout au long de l’accompagnement une relation soutenante, fondée sur l’écoute et la confiance,  pour identifier, restaurer ses capacités et l’aider à trouver les moyens de répondre à ses besoins ».

Pour remplir ses missions, le travailleur social doit avant tout mener un travail d’analyse des situations des personnes. Il les informe de leurs droits, les oriente dans les démarches administratives, peut servir de médiateur avec les organismes tiers et orienter, quand cela est nécessaire, vers un autre service plus à même de répondre aux besoins de l’usager. Il travaille également en étroite collaboration avec le réseau partenarial qu’il coordonne afin de proposer le meilleur accompagnement possible aux usagers.

« Lorsque l’on reçoit à plusieurs reprises un usager, notre rôle est d’élaborer avec lui  un  projet d’accompagnement social et de le contractualiser. Dans le cadre du RSA,  cet accompagnement se met en place en contrepartie d’un droit et non à la demande de la personne. On lui explique qu’il a des droits mais qu’il a également des devoirs, cela permet de le responsabiliser et de le rendre acteur de son propre parcours ».

Le travailleur social : pierre angulaire des solidarités, du social et du médico-social © CD78 / N.Duprey

Il n’y a pas de journée type pour le travailleur social, cela semble logique étant donné qu’il n’y a pas de profil type non plus.

Un jour, Virginie viendra en aide à une grand-mère isolée qui est au RSA et ignore les aides auxquelles elle peut prétendre. Toujours le même jour, elle aidera une mère célibataire à accéder à un hébergement de façon pérenne pour lui permettre de se stabiliser et trouver par la suite un emploi. Le lendemain, elle s’occupera, par exemple, d’une personne qui a des problèmes de santés psychiques non décelés qui la mettent en situation d’échecs.

Pour chaque situation, Virginie met en place un plan d’actions adapté : points réguliers, demande de droits, démarches en ligne, gestion de budget, lien avec les bailleurs ou encore des psychologues.

Virginie a plus d’une corde à son arc et elle s’efforce d’accorder à chacun de ses suivis le temps dont il a besoin.

« Certains auront besoin d’un accompagnement long pouvant aller jusqu’à plusieurs années alors que d’autres auront besoin d’un accompagnement plus court, tout est fonction des besoins des usagers. Mon rôle est de continuer à les pousser dans une dynamique positive qui vise à renforcer leur savoir-faire et  les aider souvent  à prendre conscience de leur place au sein de la société dont ils sont  acteurs à part entière ».

Envie d’en apprendre plus sur nos missions ? RDV chaque vendredi du mois d’octobre sur yvelines-infos.fr/mois-insertion/