Le Parc des Côtes Montbron, à Jouy-en-Josas, est ouvert au public

BenoitDesavoye

Situé sur la commune de Jouy-en-Josas, le Parc des Côtes  Montbron, acquis par le Département au titre des espaces naturels sensibles, sera ouvert au public à partir d’avril 2011.

Il faisait partie du domaine du château du Parc des Côtes Montbron, devenu un centre de cardiologie infantile en 1952, appartenant à la famille Mallet, qui fit construire le château entre 1872 et 1875.

Ce vallon caché dévoile au promeneur son ruisseau, le ru Saint Marc, et ses trois étangs, bordés de prairie et de bois. Cette mosaïque de milieux naturels lui confère une grande richesse écologique. Il offre également un cadre bucolique permettant un dépaysement total, tout en étant situé à quelques kilomètres de Paris. Il est d’ailleurs accessible en transports en commun (gare de Petit Jouy desservie par la ligne C du RER).

Le Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la Vallée de la Bièvres assure l’entretien des ouvrages hydrauliques et des milieux humides associés (bail emphytéotique conclu avec le Département). Il a comme projet de rendre au ru Saint Marc son état naturel et d’optimiser la régulation des flux, tout en améliorant la qualité écologique du site.

Le Département crée trois nouvelles entrées, permettant ainsi d’accéder au réseau de 2 500 m de sentiers parcourant le site. Le CODERANDO des Yvelines a mis en place le balisage du GR du Pays de la Ceinture d’Ile de France qui traversera désormais le site. Ce parcours sera agrémenté de panneaux d’information sur les thèmes du paysage, de la flore et des milieux aquatiques.

Les « Rendez-vous Nature » des 21 mai et 25 juin prochains permettront la découverte de ce site remarquable. Ces animations auront pour thème l’observation des insectes et de la biodiversité.

L’acquisition du domaine de Saint-Marc (11,5 ha), voisin du Parc des Côtes, pour 237 821 €, a été adoptée par l’assemblée départementale en février dernier. Déjà propriétaire du Parc départemental des Côtes depuis 2009 (24,15 ha sur la commune de Jouy-en-Josas), le Département souhaitait l’agrandir (36 ha au final) pour créer un espace public important en complément des Bois de Chauveaux.

Depuis 1986, le Conseil général des Yvelines a acquis 2 750 ha pour protéger et valoriser 34 ENS (Espaces Naturels Sensibles). Cette politique répond à une volonté de privilégier au maximum l’ouverture de ces sites au public.