Le Département à l’offensive pour déployer des maisons médicales

Sandrine GAYET

Le Département des Yvelines investit plus de 32 millions d’euros sur 3 ans pour le développement de 21 maisons médicales sur son territoire d’ici 2022 dont 9 seront propriété du Département. Lors de la délibération du 5 février, les élus ont approuvé deux projets qui verront le jour à Poissy et Plaisir.

Cet article fait partie du dossier: En 2021, la solidarité territoriale accrue dans les Yvelines

Le Département des Yvelines investit plus de 32 millions d’euros sur 3 ans pour le développement de 21 maisons médicales sur son territoire d’ici 2022 dont 9 seront propriété du Département. Lors de la délibération du 5 février 2021, les élus ont approuvé deux projets qui verront le jour à Poissy et Plaisir.

Financement de maisons médicales pour lutter contre la désertification médicale © CD78 / N.Duprey

Désertification médicale, diminution du nombre de médecins, difficultés d’installation des praticiens… Jamais l’égalité d’accès aux soins n’a été aussi menacée en France.
Garant de la solidarité territoriale et acteur majeur de la santé, le Département des Yvelines mobilise des moyens exceptionnels pour améliorer l’accès aux soins de tous les Yvelinois. Il consacre un budget de 32 millions d’euros à la création, l’extension et la rénovation de 21 maisons médicales, favorisant ainsi l’implantation de médecins sur le territoire.

Menée avec les communes et les professionnels de santé, cette démarche renforce et pérennise l’offre de soins dans les Yvelines.

La politique départementale de soutien à l’offre de Santé dans les Yvelines, adoptée en juin 2017 par l’Assemblée départementale, comporte en effet 3 volets :
• l’appel à projets de soutien aux maisons médicales pour favoriser leur création et permettre un exercice regroupé adapté aux attentes des jeunes médecins,
• l’aide au secrétariat médicale,
• le développement de l’accueil de stagiaires sur le territoire.

Les maisons médicales (inaugurées ou futures) accompagnées par le Département des Yvelines / Carte: Nathalie Tricot et Laure Imbert/CD78

Suite à l’appel à projets de « maisons médicales » lancé en 2017 par le Département, 23 candidatures ont été déposées. Le comité de sélection, composé de 6 élus, de représentants de l’ARS et des services de l’Etat, a retenu les projets de communes rurales et urbaines : Ablis, Aubergenville, Beynes, Bonnelles, Bréval, Carrières-sur-Seine, Chanteloup-les-Vignes, Condé-sur-Vesgre, Conflans-Sainte-Honorine, Dampierre-en-Yvelines, Epône, Guerville, Mantes-la-Jolie, Maule, Plaisir, Poissy, Saint-Arnoult-en-Yvelines, Triel-sur-Seine, Vaux-sur-Seine et Viroflay.

Construction d’une maison médicale départementale à Poissy

Le projet de maison médicale de Poissy est un projet lauréat de l’Appel à projets départemental « Maisons médicales 2017-2019 ».

Le futur établissement sera réalisé sous maîtrise d’ouvrage départementale : l’institution financera la totalité du coût de cette opération et sera propriétaire des locaux construits.
La maison médicale de Poissy se situera 23 avenue du Maréchal Lyautey, face à la place Racine et à proximité de la pharmacie, du laboratoire d’analyses, des commerces et du centre social André Malraux dans le quartier Beauregard.

Les futurs locaux, d’une surface de plancher de 655 m² sur 3 niveaux, accueilleront à leur ouverture 6 professionnels de santé : 1 médecin généraliste, 3 infirmières, 1 psychologue et 1 kinésithérapeute. Ce projet vise également l’accueil de 3 nouveaux médecins généralistes et de médecins spécialistes grâce à un cabinet partagé.

Afin de réaliser le futur établissement, le Département a acquis, en septembre 2020, pour un coût de 216 000 € (frais de notaire inclus), un bar vacant et son emprise foncière de 143 m².
Le montant total de l’opération de travaux de la maison médicale de Poissy, comprenant la démolition du bar, s’élève à 2 535 000 € TTC (hors acquisition foncière).

Future maison médicale territoriale à Plaisir

Le conseil municipal de la commune de Plaisir a retenu l’option d’une délégation de maîtrise d’ouvrage départementale à son profit avec gestion communale de la future maison médicale.
Ce futur établissement (de 927m² de surface de plancher sur deux étages) sera implanté en périphérie du Centre Hospitalier de Plaisir, à proximité de la gare, des commerces et du quartier du Valibout.

La structure accueillera, à son ouverture, douze professionnels de santé (un médecin, deux gériatres, deux infirmières, un chirurgien-dentiste, un kinésithérapeute, un orthophoniste, un orthopédagogue, une psychologue clinicienne, une thérapeute familiale et un ostéopathe).
Le coût global de l’opération (construction de l’équipement inclus) s’élèverait à 3 861 075 € dont 345 075 € d’acquisition de l’emprise par le Département et 26 000 € de frais d’actes (pris en charge par l’institution).

La santé dans les Yvelines 

• 8 médecins généralistes pour 10 000 habitants dont 57,7% ont plus de 55 ans en 2016.
• Entre 2015 et 2020, les prévisions portent sur une croissance démographique de + 4% de la population départementale et une baisse de -6% de médecins.
• Au moins deux fois moins d’infirmiers qu’au niveau national : 5,3 pour 10 000 habitants dans les Yvelines contre 13 pour 10 000 habitants au niveau national.