« Véhicule intelligent – ville du futur » : le deuxième appel à projets du Conseil général est lancé

BenoitDesavoye

Après le succès de l’appel à projets « véhicule urbain » lancé en 2009, le Conseil général des Yvelines met à nouveau 3 millions d’euros en jeu pour les entreprises innovantes du monde de l’automobile sur le thème « véhicule intelligent et ville du futur ».

Ingénieurs du monde de l’automobile, à vous de jouer ! Le deuxième appel à projets du Conseil général des Yvelines doté, comme le premier, de 3 M€ est lancé. Il est destiné à permettre la réalisation de démonstrateurs roulants de véhicules électriques intelligents. Ils devront fonctionner selon deux modes alternatifs : en conduite manuelle ou en conduite automatique pour permettre un déplacement du véhicule vers son lieu de stationnement sans conducteur à bord. Et les entreprises lauréates devront effectuer la majeure partie des travaux de R&D (Recherche et développement) dans les Yvelines.

Les candidats ont jusqu’au 28 octobre 2011 pour déposer leurs dossiers, le comité de sélection dévoilera la liste des projets retenus mi-janvier 2012 et les lauréats seront annoncés en mars à l’occasion du Salon Internationale de l’Automobile de Genève. Ils auront alors une année pleine pour réaliser leurs prototypes.

En mars dernier, le Conseil général des Yvelines a déjà fait sensation dans le Pavillon vert du Salon de Genève en présentant les véhicules urbains issus du premier appel à projets. Lancé fin 2009, il a suscité l’intérêt de plus de 50 entreprises. Les trois lauréats, Muses, Induct et Akka, ont tous enregistré des résultats très satisfaisants, tant qualitativement, en termes d’image auprès de leurs clients, que quantitativement avec l’enregistrement de commandes fermes lors du Salon de Genève.

Premier département de l’automobile en France, les Yvelines poursuivent l’effort engagé en faveur de cette industrie, en particulier pour assurer sa mutation vers la mobilité du futur et pour préparer les emplois de demain.