Expo universelle 2025 : les Yvelines soutiennent la candidature de la France

CyrilMorteveille

Les départements de la Grande Couronne Capitale (Yvelines, Val d’Oise, Essonne et Seine-et-Marne) réaffirment leur soutien à la candidature de la France pour organiser l’Exposition universelle de 2025, suite au désengagement de la Ville de Paris.

47600Les Yvelines s’unissent avec tous les Départements de Grande Couronne Capitale pour réaffirmer leur soutien à la candidature de la France à l’organisation de l’Exposition universelle de 2025.

L’association des départements franciliens s’insurge contre la décision de la Maire de Paris qui a annoncé son désengagement le 17 juin 2016.

Anne Hidalgo a demandé le retrait de la candidature, estimant qu’elle ne répond pas aux attentes du comité d’attribution de l’Exposition universelle (BIE). Une réaction qui a provoqué l’indignation de Jean-Christophe Fromantin, le président d’Expofrance 2025 :

Je m’étonne qu’une candidature qui a été mise au point par près de 1.000 jeunes Français issus de 12 grandes écoles et universités, qui fédère 27 grandes entreprises françaises, de nombreuses startups et des centaines de PME, qui réunit des élus de gauche comme de droite, qui rassemble dans son comité de soutien près de 110.000 membres issus de tous les territoires, qui mobilise des dizaines de partenariats avec des organismes professionnels et qui est suivi par 16 métropoles régionales, puisse être remise en cause à la seule demande de la ville de Paris pour laisser plus de place aux JO. »

Pour les Départements de Grande Couronne Capitale la candidature à l’Exposition universelle de 2025 répond à tous les critères de succès :

  • Le cadre, l’exposition s’articule autour de 15 villes et d’un « village globale » qui représente le site central à vocation pédagogique demandé par la BIE
  • Le fil conducteur, qui structure les grands forums thématiques de chaque ville
  • L’ampleur, qui se traduit par l’entente entre les divers acteurs –collectivités territoriales, Etat, entreprise, start-up et par l’adhésion enthousiaste de la population

De plus, selon une étude menée par Christian de Boissieu, professeur d’économie et vice-président d’Expo France, avec le cabinet Deloitte et Atout France, les retombées économiques de l’Exposition universelle sont a prendre en considération. Elles s’élèveraient à 23,2 milliards d’euros, contre 11 milliards d’euros pour les Jeux olympiques.