Le dernier hommage du hand français à son premier Barjot

LudovicVincent

Décédé vendredi 29 septembre 2017, Philippe Médard, l’ancien gardien de l’équipe de France de handball, médaillé de bronze aux JO de 1992, sera enterré vendredi 6 octobre au cimetière de Montigny-le-Bretonneux.

Philippe MédardSept fois champion de France, médaillé de bronze au Jeux Olympiques de Barcelone (1992), et Barjot décrété « hors concours » par Laurent Munier (à lire sur hand news), Philippe Médard s’est éteint le 29 septembre 2017, à l’âge de 58 ans, des suites d’une longue maladie.

Depuis une quinzaine d’années, l’ancien gardien de but était installé à Montigny-le-Bretonneux, où il travaillait pour la Ville, et, surtout, s’occupait toujours de handball. Entraîneur de l’équipe masculine de l’ASMHB, qui évolue au niveau régional, il avait instauré des entrainements spécifiques « gardien de but » qui ont permis de former plusieurs jeunes du club, dont Anaïs Adelin (Noisy-Gagny, D2).

Plusieurs hommages ont été rendus à « Mémé », sur le site du club de Montigny comme sur celui de la Ville ou du Comité des Yvelines de Handball pour les locaux.

La Fédération française de handball et les comptes attachés à la légende du handball français sur les réseaux sociaux ont diffusé de nombreux messages et témoignages en mémoire du gardien de but.

Philippe Médard a écrit les premières pages de la saga de cette équipe aux côtés de Jackson Richardson, Frédéric Volle, Philippe Gardent, Denis Lathoud ou Stéphane Stoecklin. Depuis, l’équipe de France, désormais emmenée par Nikola Karabatic, a remporté 6 titres mondiaux et deux fois l’or olympique. Elle est devenue l’équipe la plus titrée de l’histoire mondiale des sports collectifs.

Les obsèques de Philippe Médard se déroulent vendredi 6 octobre à Montigny-le-Bretonneux. Une cérémonie est programmée à 15 heures salle Brugnon, l’inhumation aura lieu au nouveau cimetière de Montigny-le-Bretonneux à 15h30.