Le Centre Hospitalier de Poissy s’agrandit

Lundi 15 janvier 2018, entourés d’Agnès Buzyn (ministre des Solidarités et de la Santé), Valérie Pécresse, Gérard Larcher et Pierre Bédier, ainsi que Karl Olive, maire de Poissy et Arnaud Péricard maire de Saint-Germain-en-Laye, ont posé la première pierre du nouveau bâtiment du CHIPS. 

CHIPS

Pose de la première pierre du nouveau bâtiment du CHIPS en présence de Karl Olive, Agnès Buzyn, Gérard Larcher, Pierre Bédier, Valérie Pécresse, Arnaud Péricard © Le Piscaciais

Ce nouveau bâtiment, qui ouvrira ses portes d’ici 2020, permettra d’améliorer le confort des patients et du corps médical. Un véritable soulagement pour le personnel, invité à la cérémonie, qui juge les travaux « indispensable(s) pour une meilleure organisation des soins, pour permettre un parcours plus fluide et apporter un hébergement décent aux patients », explique notamment Jan Hayon, chef de pôle chirurgie, anesthésie, réanimation et endoscopie.

Le bâtiment se composera :

  • d’un rez-de-chaussée où seront installées les urgences et l’imagerie,
  • d’un premier niveau où se trouveront les urgences obstétricales et les soins critiques enfants,
  • d’un deuxième niveau consacré aux soins intensifs cardiologiques, neurologiques et à la réanimation adulte;
  • d’un troisième niveau où se situeront la néonatologie (spécialité médicale qui s’attache à prendre en charge les nouveau-nés), l’unité des grossesses à risque, l’unité kangourou (prise en charge de l’enfant prématuré avec sa mère) et l’assistance médicale à la procréation,
  • de deux derniers étages réservés aux plateaux d’hospitalisation.

Les travaux préparatoires ont démarré fin 2017 et  l’ensemble des travaux seront terminés d’ici 2020. Dans le même temps, le reste du site de Poissy et celui de Saint-Germain-en-Laye seront mis aux normes. L’activité et les différents services de l’hôpital sont évidement maintenus pendant les travaux.

L’agrandissement du Centre Hospitalier Intercommunal permettra également à l’EHPAD Hervieux de voir le nombre de ses lits passer de 60 à 104. Le projet devrait coûté au total, 70 millions d’euros.

« Heureuse de cette inauguration, je suis certaine que le CHIPS nouveau fera l’unanimité et qu’il s’affirmera très vite comme l’un des plus beaux hôpitaux de l’Ouest francilien », a déclaré Valérie Pécresse.

Projet d'agrandissement du CHIPS

Projet d’agrandissement du CHIPS