<![CDATA[Emploi – Yvelines Infos]]> https://www.yvelines-infos.fr Fri, 21 Sep 2018 12:11:13 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.6.12 ActivitY’ et l’Ecole de la Deuxième Chance signent un partenariat https://www.yvelines-infos.fr/activity-et-lecole-de-la-deuxieme-chance-signent-un-partenariat/ https://www.yvelines-infos.fr/activity-et-lecole-de-la-deuxieme-chance-signent-un-partenariat/#respond Wed, 19 Sep 2018 14:40:05 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=352709 Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines et du Groupement d’intérêt public ActivitY’, et Benjamin Chkroun, Président de l’École de la deuxième Chance en Yvelines (e2c78), ont signé ce jeudi 20 septembre 2018 leur convention de partenariat. L’engagement financier du Département, via l’agence ActivitY’, permettra à l’association de développer de nouveaux projets visant à favoriser l’insertion des jeunes. 

ActivitY' et l’Ecole de la Deuxième Chance signent un partenariat © CD78/N.DUPREY

ActivitY’ et l’Ecole de la Deuxième Chance signent un partenariat © CD78/N.DUPREY

Une école de la deuxième chance renouvelée, qui bénéficie du soutien du Département : en mai dernier, le conseil d’administration de l’e2c78 a choisi de donner un nouvel élan à l’école en élisant un nouveau Président, Benjamin Chkroun, et en acceptant un partenariat renforcé avec l’école du Val-d’Oise.

Cette signature concrétise la volonté du Conseil départemental d’apporter des solutions nouvelles et efficaces pour l’insertion professionnelle des jeunes sur l’ensemble du territoire, dans un souci de meilleure prise en compte des quartiers relevant du programme départemental de rénovation urbaine.

L’école de la deuxième chance en Yvelines

La mission principale : offrir une seconde chance aux jeunes sortis du système scolaire classique sans qualification, ni diplôme mais qui sont motivés pour s’intégrer professionnellement et socialement. Dans le Val d’Oise, 75% des jeunes sortent de l’école avec un emploi.

Un dispositif basé sur une méthodologie différente : cours de remise à niveau et surtout à la préparation à l’emploi ou l’entrée en formation qualifiante de 6 à 12 mois en fonction des parcours de chacun.

Financements : principalement publics (Etat, région et département) et privés au travers de la taxe d’apprentissage.

Benjamin Chkroun explique que l’école de la deuxième chance est aussi une aide au développement économique des Yvelines. Le dispositif s’adapte aux besoins du territoire. Entre 18 et 25 ans, les jeunes ne savent pas forcément quel métier est fait pour eux et il faut leur présenter certains secteurs qui pourraient les intéresser. Le Président de l’École de la deuxième Chance en Yvelines déclare :

Il y a énormément de postes à pourvoir, notamment comme installateur de fibre ou même dans les métiers de l’industrie sur lesquels les jeunes ont des a priori. Le but n’est pas d’imposer un emploi ou un secteur, nous travaillerons les projets professionnels de chacun.

L’école de la deuxième chance travaille avec toutes les entreprises du territoire qui cherchent à recruter

ActivitY’

ActivitY’ est une agence créée en 2016 à l’initiative du Conseil départemental des Yvelines, avec l’Etat.

Son objectif : remettre sur le marché du travail les bénéficiaires du RSA, les chômeurs de longue durée et les jeunes. L’agence mobilise pour ce faire l’ensemble des intervenants de l’emploi, de la formation, de la solidarité et de l’insertion par l’activité économique ainsi que le tissu économique yvelinois.

L’agence travaille sur 4 axes :

  • S’attaquer de front à l’ensemble des freins à l’emploi (manque de qualification, accès aux moyens de déplacement, hébergement, garde d’enfant…)
  • Développer la formation en lien avec les besoins des recruteurs
  • Augmenter le vivier des offres d’emploi en insertion au sein des services du Département, les emplois dans les structures d’insertion par l’activité économique, les recrutements dans le cadre des clauses sociales des marchés publics.
  • Appuyer la Responsabilité sociale des entreprises (RSE) yvelinoises en matière de recrutement, ainsi que les projets d’économie sociale et solidaire (économie circulaire, économie de partage, économie du dernier kilomètre…) en vue de préserver et de créer des emplois non délocalisables dans des filières d’avenir qui recrutent.
]]>
https://www.yvelines-infos.fr/activity-et-lecole-de-la-deuxieme-chance-signent-un-partenariat/feed/ 0 ActivitY' et l’Ecole de la Deuxième Chance signent un partenariat full ActivitY' et l’Ecole de la Deuxième Chance signent un partenariat 120-120 ActivitY' et l’Ecole de la Deuxième Chance signent un partenariat 550-300 ActivitY' et l’Ecole de la Deuxième Chance signent un partenariat 240-158
La Repasserie, un service de haute qualité https://www.yvelines-infos.fr/repasserie-service-de-haute-qualite/ https://www.yvelines-infos.fr/repasserie-service-de-haute-qualite/#respond Wed, 25 Jul 2018 10:46:17 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=351893 Depuis plusieurs mois, l’ESAT des Clayes-sous-Bois propose un service de repasserie, ouvert aux entreprises et aux particuliers. Les salariés, en situation de handicap, offrent des prestations de haute qualité dont les clients se félicitent.

Atelier de la Repasserie à Villepreux. Photo d'illustration Pixabay

Atelier de la Repasserie à Villepreux. Photo d’illustration Pixabay

L’ESAT des Clayes-sous-Bois (Etablissement et service d’aide par le travail), fondé en 1969 est une entreprise reconnue médico-sociale avec une double mission : sociale et économique.
En effet, concernant le volet social, de telles structures permettent aux personnes en situation de handicap de travailler, d’acquérir autonomie et estime de soi. Les quelque 80 personnes accueillies aux Clayes-sous-Bois sont salariées et accompagnées dans un projet individualisé. Celui-ci porte notamment sur des formations complémentaires pour améliorer leurs compétences et leur permettre d’intégrer n’importe quelle entreprise « ordinaire ». Plusieurs personnes handicapées ont ainsi d’ores et déjà rejoint des entreprises en CDI, l’ESAT ayant été pour elles une excellente passerelle pour prendre confiance et acquérir un savoir-faire professionnel.
Le volet économique est tout aussi important car un tel ESAT offre des prestations de service de qualité, pour les entreprises comme pour les particuliers.

Actuellement, l’ESAT des Clayes propose de nombreux services (conditionnement, entretien et création d’espaces verts, étiquetage, montage électrique et câblage, collecte de papiers, nettoyage de locaux, travaux à façon…) dont le plus récent est celui de la Repasserie (lavage, séchage, ensachage, au kilo et à la pièce).

Pour plus d’informations :

ESAT des Clayes
14, rue Simone Weil
01 30 56 27 46

Si vous souhaitez confier des travaux de repassage (au kilo ou à la pièce) à la Repasserie, l’atelier se situe dans la zone d’activités – 1, rue de la Pépinière à Villepreux.

Tél. : 01 34 62 29 97
repasserie@esat-lesclayes.fr

horaires d’ouverture 

  • du lundi au mercredi : 8h30-midi puis 13h-16h15
  • le jeudi : 8h30-midi puis 13h-19h
  • le vendredi : 8h30-12h30
]]>
https://www.yvelines-infos.fr/repasserie-service-de-haute-qualite/feed/ 0 mens-shirt-524022_960_720 full mens-shirt-524022_960_720 120-120 mens-shirt-524022_960_720 550-300 mens-shirt-524022_960_720 240-158
Sandrine Marguerès, Responsable RH : « Le Département recrute » https://www.yvelines-infos.fr/portrait-de-sandrine-margueres-responsable-rh-departement-recrute/ https://www.yvelines-infos.fr/portrait-de-sandrine-margueres-responsable-rh-departement-recrute/#respond Tue, 10 Jul 2018 12:56:05 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=351722 De l’action sociale à la construction des collèges, de la programmation routière à l’aménagement du territoire, les métiers du Département sont multiples. Entretien avec Sandrine Marguerès, Responsable Ressources humaines au Conseil départemental des Yvelines.

Quels sont les enjeux RH du Département ?

Sandrine Marguerès, Responsable Ressources Humaines du Département © CD78 / N.Duprey

Sandrine Marguerès, Responsable Ressources Humaines du Département © CD78 / N.Duprey

Le Département s’inscrit dans une réelle dynamique de modernisation, portée par des projets ambitieux et innovants. En tant qu’acteur majeur de proximité au service de la population yvelinoise, nous devons être novateurs et un incubateur d’idées nouvelles. Cela se traduit par des opportunités de recrutement qui répondent aux enjeux de développement et d’attractivité du territoire. Nous sommes des professionnels, notamment de l’accompagnement et de la prévention, au service des Yvelinois. En ce sens, la Direction des ressources humaines, par ses recrutements, met chaque jour en musique cette partition pour qu’elle soit une réalité.

Quels sont les atouts du Département ?

La richesse du Département, ce sont ses collaborateurs aux compétences pluridisciplinaires qui tous les jours, par leurs expertises et leur engagement, répondent aux attentes de la population. Notre atout, c’est la diversité de nos métiers au regard de nos compétences plurielles : social et médico-social, santé, qualité de vie, éducation, transport et voirie, développement et urbanisme. La façon de travailler s’est modernisée; elle est davantage orientée projets et s’ouvre au télétravail. Nous privilégions autant que possible la transversalité et la pluralité des regards. Nous promouvons les passerelles entre les métiers, via la mobilité géographique et fonctionnelle. Nous capitalisons sur les talents de nos collaborateurs en développant leurs compétences et menons une politique innovante de bien-vivre au travail (e-conciergerie, locaux innovants, coworking, conférences inspirantes, dotations numériques…).

Quels sont les besoins ?

Nous recherchons des travailleurs sociaux orientés enfance et jeunesse. Et aussi des chargés de projets et ingénieurs pour l’aménagement du territoire et les mobilités, des ingénieurs et techniciens auprès de nos équipes fonctions support : foncier, système d’information, ressources humaines, juridique, finances, contrôle de gestion…

Pour quels profils ?

Nous souhaitons intégrer des talents qui adhèrent à nos valeurs de mission de service public, à notre rôle sociétal. Qu’y a-t-il de plus beau ? C’est une chance de pouvoir participer à l’évolution de son lieu de vie et au développement du territoire considéré comme le « poumon vert » francilien. Nous souhaitons que chacun puisse écrire son poste à son image dans le respect de nos missions. Nous privilégions la créativité, l’audace et le sens du service. Et ce qui nous intéresse chez un candidat, c’est sa personnalité, sa capacité d’apprentissage, son adaptabilité, sa motivation à relever des défis, son es-prit d’équipe et son envie de participer à des métiers créateurs de liens.

Comment développer la marque « employeur » du Département ?

Notre notoriété est historique, mais nous souhaitons être perçus pour ce que nous sommes aujourd’hui : une institution moderne, innovante. Nous souhaitons être plus présents dans les salons de recrutement, nous faire mieux connaître auprès des étudiants. Nous ouvrons aussi le recrutement au digital avec de nouveaux supports comme LinkedIn. Nous avons déjà une bonne visibilité, il faut la développer. Pour conclure, nos premiers ambassadeurs et ceux qui peuvent au mieux faire rayonner le Département : c’est l’ensemble de nos collaborateurs. Nous les remercions pour leur professionnalisme et leur engagement.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/portrait-de-sandrine-margueres-responsable-rh-departement-recrute/feed/ 0 40383986520_6b9b97ec36_k (1) full 40383986520_6b9b97ec36_k (1) 120-120 40383986520_6b9b97ec36_k (1) 550-300 40383986520_6b9b97ec36_k (1) 240-158
Webforce 3, déclic pour un job https://www.yvelines-infos.fr/webforce-3-declic-job/ https://www.yvelines-infos.fr/webforce-3-declic-job/#respond Wed, 04 Jul 2018 10:26:38 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=351633 Le Campus aux Mureaux accueille depuis fin mars la première promotion Yvelinoise de l’école Webforce 3 qui forme au métier de « Développeur intégrateur ». Une alternative prometteuse au cursus classique.

1ère promo aux Mureaux, photo : N.Duprey/CD78

1ère promo aux Mureaux, photo : N.Duprey/CD78

On pourrait les appeler « Les Pionniers ». Ils constituent la première promotion de cette école innovante implantée sur le Campus, « Cité de l’innovation et des métiers de demain ». Ils ont entre 19 et 58 ans, autodidactes peu diplômés ou bac + 3 en reconversion, mais avec un point commun : la passion pour le numérique.
Pour Florence Bourdillat, directrice du projet et responsable du secteur Yvelines chez Webforce 3, ces profils atypiques font toute la force de l’école :

« Notre pédagogie repose sur une formation concrète, très opérationnelle qui répond précisément aux attentes des entreprises et à leurs évolutions. Peu importe d’où vous venez, l’essentiel est d’avoir l’esprit logique, la motivation et l’envie de travailler dans le numérique. C’est le projet professionnel qui compte ».

Le digital en quête de compétences

Sélectionnés sur leur motivation ainsi que sur des tests de logique et de culture web, les élèves suivent des cours intensifs pour décrocher deux certifications reconnues : « Technique d’intégration » et « Technique de développement web ». Un tremplin assuré vers des métiers attractifs mais sous tension. Il faut savoir qu’en France, le nombre de postes non pourvus dans le numérique est estimé à 50 000, faute de travailleurs qualifiés immédiatement opérationnels.

« A l’issue des formations, les candidats sont employables, car agiles et compétents. Ils peuvent même envisager d’exercer en mode télétravail, voire avec l’international », précise Florence Bourdillat.

« C’est dur, mais génial »

Parmi les quinze apprenants de la promo, l’ambiance est vraiment sympa et on les sent solidaires. « On a beaucoup de travail à faire le soir et les week-ends, c’est dur, mais c’est génial » sourit une stagiaire. « Si on a un souci, on sait que les autres sont là, on n’est pas tout seul », renchérit un autre. « J’ai de la chance d’être là. Je n’ai pas fait trop d’études mais j’adore les cours. Après j’ai envie de continuer dans ce domaine pour travailler à la création de jeux vidéo », confie un des plus jeunes « pionniers ».

Une initiative en faveur de l’ancrage territorial

Patricia Ovadia, Directrice du Campus (structure départementale implantée dans un parc boisé des Mureaux), est à l’origine de ce projet. Elle a en effet initié les synergies entre l’école parisienne Webforce 3 et l’agence départementale pour l’insertion, ActivitY, afin de booster les métiers du digital en Vallée de Seine. ActivitY a financé cette première promotion en permettant à des bénéficiaires du Rsa d’entrer chez Webforce 3. Au printemps, l’école a ouvert une nouvelle antenne à Trappes, pour former au digital des jeunes issus des quartiers classés politique de la ville.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Florence Bourdillat via le site de l’école ou au numéro suivant : Mob. + 33 (0)6.85.61.71.21  / Mail : florence.bourdillat@wf3.fr

 

 

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/webforce-3-declic-job/feed/ 0 40622921235_4deb951f54_o full 40622921235_4deb951f54_o 120-120 40622921235_4deb951f54_o 550-300 40622921235_4deb951f54_o 240-158
Services à la personne : un créneau pour palier au chômage ? https://www.yvelines-infos.fr/services-a-personne-creneau-palier-chomage/ https://www.yvelines-infos.fr/services-a-personne-creneau-palier-chomage/#respond Wed, 16 May 2018 14:52:07 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=350189 Lors de l’entretien des Yvelinois avec Pierre Bédier, Marie-Marguerite Taylor, retraitée, et Damien Guibout, maire de Davron, ont interpellé le Président des Yvelines sur la nécessité d’embaucher du personnel aidant. Une proposition de Madame Taylor a attiré l’attention des intervenants…

Marie-Marguerite Taylor lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois

Marie-Marguerite Taylor lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois

Marie-Marguerite Taylor : Par rapport au RSA justement, on se plaint beaucoup du manque de personnel dans les Ehpad. Est-ce que des gens sans emploi pourraient venir aider et apprendre un nouveau métier ?

Pierre Bédier : C’est une excellente idée. Nous pourrions proposer d’ajouter aux équipes médico-sociales en place du personnel en plus, à l’instar de ce que nous avons fait dans les collèges et qui marche aujourd’hui. Merci de votre réflexion. C’est l’exemple même du partage d’expérience que j’attendais de ce genre de réunion.

« À plusieurs, on réfléchit mieux que seul ».

M.-M. T. : C’est un créneau à prendre qui pourrait s’avérer gagnant pour tout le monde et pourrait peut-être contribuer à faire baisser le chômage…

P. B. : Et les Yvelines en ont bien besoin. Car, même si le taux de chômage reste l’un des plus faibles d’Île-de-France (7,8 %), il augmente trop vite.

Damien Guibout, maire de Davron, interpelle Pierre Bédier sur le chômage dans les Yvelines et sur les moyens d'y palier © CD778 / N.Duprey

Damien Guibout, maire de Davron, interpelle Pierre Bédier sur le chômage dans les Yvelines et sur les moyens d’y palier © CD778 / N.Duprey

Damien Guibout : Comment l’expliquez-vous ?

P. B. : La désindustrialisation ! Les Yvelines sont le dernier département industriel d’Île-de-France. Un secteur encore fort grâce à deux gros constructeurs automobiles, PSA et Renault, mais qui a laissé sur le carreau un grand nombre d’ouvriers et fait de la Vallée de la Seine un territoire sur lequel il faut être très vigilant : la moitié des 20 000 bénéficiaires du RSA des Yvelines, y réside.

M.-M. T. : Pourquoi avoir augmenté autant l’impôt départemental ? Les personnes âgées, qui ont des petites pensions, et tous les Yvelinois qui paient plein pot, commencent à en avoir assez…

P. B. : Le budget des Yvelines, grosso modo, c’est un milliard d’euros de fonct ionnement et 400 millions d’investissement. Il y a deux ans, j’ai décidé d’augmenter la taxe foncière, qui est passée de 7,52 % à 12,52 %. Pas parce que cela me faisait plaisir mais parce que, entre dépenses sociales obligatoires en hausse et recettes en baisse, il nous manquait 200 M€. Nous n’avions pas le choix. Si vous avez un budget de 1 000 € et que tout d’un coup, on vous le ramène à 800 €, croyez-moi, vous le sentez passer.

« Je souhaite pouvoir baisser les impôts de deux points d’ici deux ou trois ans »

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/services-a-personne-creneau-palier-chomage/feed/ 0 Pierre Bédier face aux yvelinois full Pierre Bédier face aux yvelinois 120-120 Pierre Bédier face aux yvelinois 550-300 Pierre Bédier face aux yvelinois 240-158
ActivitY’ : 3500 Yvelinois au RSA ont retrouvé un emploi https://www.yvelines-infos.fr/activity-3500-yvelinois-rsa-ont-retrouve-emploi/ https://www.yvelines-infos.fr/activity-3500-yvelinois-rsa-ont-retrouve-emploi/#respond Wed, 16 May 2018 14:51:29 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=350173 Avec 3 500 Yvelinois remis sur le marché du travail en deux ans, l’agence d’insertion ActivitY’ mobilise tous les acteurs économiques du département ainsi que ceux de l’insertion et de la formation pour lever les freins à l’embauche.

Kevin Cuffy et son référent insertion lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Kevin Cuffy et son référent insertion lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Kevin Cuffy, 32 ans, opérateur de télésurveillance, a bénéficié de l’aide d’ActivitY’ et a fait part de son témoignage lors du face à face avec Pierre Bédier.

« Je me sens redevable envers le Département », a t-il reconnu.

Ancien bénéficiaire du RSA, j’ai été accompagné pendant un an et j’ai pu bénéficier d’une formation dans la sécurité et la prévention. Aujourd’hui, je suis en CDI en tant qu’opérateur de télésurveillance.

Pierre Bédier lors de son entretien avec les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Pierre Bédier lors de son entretien avec les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Pierre Bédier : Et j’en suis ravi!

K. C. : En dehors de mon cas, comment le Département agit-il pour favoriser l’insertion professionnelle ?

P. B. : On est surtout là, à travers l’agence ActivitY’, pour redonner confiance à la personne en difficulté et lui permettre de sortir la tête de l’eau. Mais nous avons également introduit dans les marchés publics des clauses d’insertion. Concrètement, cela veut dire qu’on impose à une entreprise susceptible de travailler pour nous, dans des domaines comme le BTP, d’embaucher un certain pourcentage de personnes en insertion pour les encadrer, les former et favoriser leur retour à l’emploi. C’est avec ce genre d’initiatives que nous avons réussi à inverser la courbe du RSA ».


Insertion : les bons chiffres d’ActivitY’

En parallèle de ses actions en faveur de l’insertion et la formation, ActivitY‘ est à l’origine de l’ouverture de deux auto-écoles sociales, de la création de trois plateformes de formation et du développement des clauses d’insertion dans les marchés publics et privés. 7 % des heures travaillées dans le cadre du chantier du prolongement d’Eole (RER E) ont été par exemple réservées aux chômeurs de longue durée, aux bénéficiaires du RSA et jeunes sans qualification. Plus de 600 marchés yvelinois comportent également des clauses sociales offrant des opportunités d’emploi à ces mêmes publics. Depuis l’an dernier, l’agence s’est également dotée d’un club des entreprises sociales et solidaires (Busin’ESS) pour offrir un appui aux entreprises qui souhaitent dynamiser leur responsabilité sociale. Elles sont aujourd’hui 300 à être partenaires d’ActivitY’.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/activity-3500-yvelinois-rsa-ont-retrouve-emploi/feed/ 0 Pierre Bédier face aux Yvelinois full Pierre Bédier face aux Yvelinois 120-120 Pierre Bédier face aux Yvelinois 550-300 Pierre Bédier face aux Yvelinois 240-158
Le Département met l’Europe à l’honneur https://www.yvelines-infos.fr/departement-met-leurope-a-lhonneur/ https://www.yvelines-infos.fr/departement-met-leurope-a-lhonneur/#respond Wed, 09 May 2018 13:42:38 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=349998 Chaque année, le mois de l’Europe est l’occasion de célébrer la construction européenne au sein de tous les Etats membres : balades, débats, expositions et événements en tout genre sont organisés près de chez vous.

Le Département met l'Europe à l’honneur

Initiative nationale, l’Europe sera fêtée tout au long du joli mois de mai, au travers d’actions locales. Rendez-vous sur le site d’Europe en France pour découvrir les événements près de chez vous.

16 M€ du Fonds Social Européen (FSE) pour les Yvelines sur la période 2014-2020 

Chef de file de la politique d’insertion, le Département des Yvelines est gestionnaire d’une enveloppe de 16 M€ du Fonds Social Européen (FSE) dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et la promotion de l’inclusion. En tant qu’organisme intermédiaire, le Département accompagne les acteurs qui portent des projets visant à lever les freins à l’emploi des personnes éloignées de l’emploi dans les Yvelines et qui souhaitent bénéficier d’un cofinancement  du FSE.

De 2015 à 2017, plus de 8 000 personnes ont été accompagnées par le Département dans le cadre de projets cofinancés par le FSE.

Pas moins de 42 projets ont été cofinancés par le FSE au sein des Yvelines à hauteur de près de 7,3 M€. Parmi ces projets figurent notamment l’auto-école sociale, le dispositif d’accompagnement global renforcé porté par le Conseil départemental en partenariat avec le Pôle emploi ou encore des chantiers d’insertion.

En fin de programme à l’horizon 2020, l’objectif est d’atteindre plus de 18 000 personnes accompagnées.

A l’occasion du mois de l’Europe et à partir du 9 mai, chaque semaine un projet cofinancé par le FSE est mis en avant.

Zoom sur le projet Phase Active Relation Entreprises (PHARE) de Saint-Quentin-en-Yvelines

Porté par le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) de Saint-Quentin-en-Yvelines depuis 2015 et cofinancé à près de moitié par le FSE (229 600 euros de cofinancement), le dispositif PHARE s’inscrit dans le domaine de l’insertion durable.

Destiné aux personnes d’au moins 26 ans en difficultés d’insertion sociale et professionnelle résidant sur une des 12 communes de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, PHARE est un dispositif qui offre un accompagnement individualisé de long terme de la période de recherche d’emploi jusqu’à la phase d’intégration dans l’entreprise.

Chaque année, environ 75 personnes bénéficient de cet accompagnement renforcé et individualisé. Définition de son projet professionnel, remise à niveau, préparation aux entretiens d’embauche, mise en relations avec les employeurs, parrainage au sein de l’entreprise et suivi d’intégration au sein de l’entreprise : le dispositif PHARE offre un accompagnement complet et personnalisé pour une insertion durable des publics suivis.

La sortie du dispositif n’est officialisée qu’après 6 mois de maintien en poste afin de donner toutes les chances aux accompagnés de sortir de la précarité.

La force de ce dispositif est d’associer en amont les employeurs et les acteurs de l’emploi, partenaires privilégiés du PLIE.  Le développement des relations avec ces derniers permet de créer un réseau et de créer une synergie. Une meilleure connaissance des besoins des uns et des autres permet de mieux adapter l’offre et la demande.

Zoom sur le projet Espace Insertion et Evolution Professionnelle Yvelines Nord 

Porté par l’association Mode d’emploi entre 2015 et 2017 qui œuvre dans les secteurs de l’insertion et de l’évolution professionnelle des personnes éloignées de l’emploi, le projet Espace Insertion et Evolution Professionnelle Yvelines Nord est cofinancé à près de 35% par le FSE (350 000 euros de cofinancement).

Il s’adresse aux personnes éloignées de l’emploi qui rencontrent des difficultés sociales, personnelles et professionnelles, qui sont bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi et résidant au sein des quartiers prioritaires de politique de la ville.

Mis en œuvre sur la commune des Mureaux en 2015, le projet a été déployé sur Mantes-La-Jolie et Saint-Germain-en-Laye dès 2016 afin de  toucher un public plus large. Le dispositif propose un mode de prise en charge des personnes éloignées de l’emploi qui allie accompagnement individuel et ateliers collectifs pour maximiser les chances de retour à l’emploi ou à la formation des publics suivis.

« Nous proposons aux participants des modules collectifs adaptés à leur parcours »

indique Aline Cauwel, Directrice de l’association Mode d’emploi.

460 personnes ont pu bénéficier du dispositif. Chaque personne suivie a un référent unique, conseiller en insertion, qui le reçoit régulièrement pour l’aider à définir son projet professionnel ou encore à réaliser ses démarches administratives. Cet accompagnement individuel est complété par des ateliers collectifs adaptés : confiance en soi, compétences numériques, techniques de recherche d’emploi ou encore préparation aux entretiens d’embauche.

Insertion et Evolution Professionnelle Yvelines Nord est un projet phare qui participe à l’insertion durable dans les Yvelines.

 

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/departement-met-leurope-a-lhonneur/feed/ 0 Le Département met l'Europe à l'honneur full Le Département met l'Europe à l'honneur 120-120 Le Département met l'Europe à l'honneur 550-300 Le Département met l'Europe à l'honneur 240-158
Les entreprises des Yvelines recrutent ! https://www.yvelines-infos.fr/entreprises-yvelines-recrutent/ https://www.yvelines-infos.fr/entreprises-yvelines-recrutent/#respond Fri, 27 Apr 2018 13:59:08 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=349657 Malgré un chômage en hausse dans le département, la nouvelle enquête réalisée par Pôle emploi auprès de 323 000 entreprises franciliennes montre qu’elles envisagent de recruter : 40 821 projets d’embauche ont ainsi été enregistrés dans les Yvelines pour 2018.

Salon En piste pour l'emploi, le 29 mars 2018 au Vélodrome de SQY- Photo N.Duprey/CD78

Salon En piste pour l’emploi, le 29 mars 2018 au Vélodrome de SQY- Photo N.Duprey/CD78

La nouvelle enquête régionale sur les besoins en main d’œuvre 2018 des entreprises vient d’être publiée par Pôle emploi. Il en ressort que le département des Yvelines arrive en troisième place en Ile-de-France (derrière Paris et les Hauts-de-Seine) en intentions d’embauche.

323 000 entreprises franciliennes ont été enquêtées, 73 000 ont répondu. Il en ressort 40 821 projets de recrutement dans les entreprises des Yvelines pour cette année.

Ingénierie et informatique en tête

Les bassins d’emplois de Saint-Quentin-en-Yvelines, Vélizy-Villacoublay et Versailles offrent à eux seuls plus de la moitié des projets d’embauche (23 203), et dans des secteurs à haute valeur ajoutée : ingénierie, informatique, recherche et développement industrielle, cadres d’étude, chefs de projets en informatique.

Fort de grandes entreprises nationales et internationales (Airbus, Thales, Safran, Bouygues, Renault, Valeo…), le département des Yvelines reste attractif pour les métiers très qualifiés et ceux tournés vers les technologies les plus en pointe (numérique, voiture autonome…).

Les services à la personne en pénurie

Depuis des années, les entreprises d’aides à domicile et d’aides ménagères font état de leurs besoins de main d’œuvre, exponentiels dans les Yvelines. Ces secteurs ont besoin de recruter des milliers de personnes…mais peinent à recruter.

86% des établissements yvelinois ayant des projets d’embauche d’aides à domicile déclarent ne pas trouver de candidats

reconnaît-on chez Pôle emploi.

Le diagnostic est un peu le même pour trouver des aides-soignants dans le département : plus de 1 400 recrutements sont envisagés cette année mais 62% des établissements affirment ne pas arriver à trouver de candidats. Inquiétant.
Pour les professionnels de ces secteurs très pourvoyeurs d’emplois (auxiliaires de vie, aides aux personnes âgées, aides ménagères, aides-soignants), le manque d’attractivité de ces métiers (contrats à temps partiel très souvent, horaires décalés, salaires au smic) explique cette pénurie.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/entreprises-yvelines-recrutent/feed/ 0 laptop-3196481_960_720 full laptop-3196481_960_720 120-120 laptop-3196481_960_720 550-300 laptop-3196481_960_720 240-158
Le chômage en hausse dans les Yvelines https://www.yvelines-infos.fr/chomage-hausse-yvelines/ https://www.yvelines-infos.fr/chomage-hausse-yvelines/#respond Thu, 26 Apr 2018 14:43:06 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=349620 Ce mercredi 25 avril, la Direction régionale du travail et de l’emploi (Direccte) a publié les chiffres du premier trimestre 2018. Il ressort que dans les Yvelines, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) a encore augmenté. 

96 700 personnes sont inscrites à Pôle emploi dans les Yvelines au premier trimestre 2018, soit 580 de plus qu’au dernier trimestre de 2017.
Le document publié par la Direction régionale du travail et de l’emploi montre qu’actuellement, 65 210 personnes sont inscrites en catégorie A, c’est-à-dire qu’elles n’ont exercé aucune activité. Cela représente une hausse de 0,9% sur un trimestre et de 2% depuis un an.
Si l’on ajoute à ces 65 210 personnes, celles enregistrées en catégories B et C, c’est-à-dire ayant exercé une activité sur le trimestre écoulé, cela donne 96 700 Yvelinois inscrits, demandeurs d’emploi. Là encore un chiffre global en hausse de 0,5% sur un trimestre et de 3,1% sur une année.
Enfin, plus de la moitié des demandeurs d’emploi Yvelinois (54 880) sont inscrits à Pôle emploi depuis moins d’un an, dont près de 21 000 depuis moins de trois mois.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/chomage-hausse-yvelines/feed/ 0 full 120-120 550-300 240-158
Yvelines Etudiants Seniors recrute pour l’été 2018 https://www.yvelines-infos.fr/yvelines-etudiants-seniors-recrute-lete-2018/ https://www.yvelines-infos.fr/yvelines-etudiants-seniors-recrute-lete-2018/#respond Mon, 19 Mar 2018 13:45:02 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=348352 Vous cherchez un job pour l’été prochain ? Le Conseil départemental recrute 145 étudiants pour rendre visite aux seniors isolés. Vous avez jusqu’au 1er juin pour postuler.

YES 20X29 MAG 23 HDJusqu’au 1er juin, les étudiants en quête d’un job pour les mois de juillet et août 2018 peuvent s’inscrire auprès du Conseil départemental.

Le dispositif YES (Yvelines Etudiants Seniors) est une spécificité yvelinoise mise en place en 2004. Il permet de favoriser les échanges intergénérationnels et l’enrichissement personnel. Au programme : conversations, jeux de société, courses, promenades ou même démarches administratives si besoin. Les jeunes interviennent sous la responsabilité d’un professionnel social, après une formation adaptée à leur mission.

En 2017, 139 étudiants ont accompagné 1 380 personnes âgées. En tout sur les deux mois il y a eu 8 038 visites.
Si vous êtes intéressés, appelez le 0 801 801 100 ou rendez-vous sur le site yvelines.fr/yes

Pour les seniors, ce service est gratuit. Pour en bénéficier, ils peuvent (ou leur famille) contacter les pôles autonomies du Département ou appeler au 0 801 801 100.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/yvelines-etudiants-seniors-recrute-lete-2018/feed/ 0 YES 20X29 MAG 23 HD 2 full YES 20X29 MAG 23 HD 2 120-120 YES 20X29 MAG 23 HD 2 550-300 YES 20X29 MAG 23 HD 2 240-158