<![CDATA[Emploi – Yvelines Infos]]> https://www.yvelines-infos.fr Thu, 21 Jun 2018 09:11:36 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.6.10 Services à la personne : un créneau pour palier au chômage ? https://www.yvelines-infos.fr/services-a-personne-creneau-palier-chomage/ https://www.yvelines-infos.fr/services-a-personne-creneau-palier-chomage/#respond Wed, 16 May 2018 14:52:07 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=350189 Lors de l’entretien des Yvelinois avec Pierre Bédier, Marie-Marguerite Taylor, retraitée, et Damien Guibout, maire de Davron, ont interpellé le Président des Yvelines sur la nécessité d’embaucher du personnel aidant. Une proposition de Madame Taylor a attiré l’attention des intervenants…

Marie-Marguerite Taylor lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois

Marie-Marguerite Taylor lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois

Marie-Marguerite Taylor : Par rapport au RSA justement, on se plaint beaucoup du manque de personnel dans les Ehpad. Est-ce que des gens sans emploi pourraient venir aider et apprendre un nouveau métier ?

Pierre Bédier : C’est une excellente idée. Nous pourrions proposer d’ajouter aux équipes médico-sociales en place du personnel en plus, à l’instar de ce que nous avons fait dans les collèges et qui marche aujourd’hui. Merci de votre réflexion. C’est l’exemple même du partage d’expérience que j’attendais de ce genre de réunion.

« À plusieurs, on réfléchit mieux que seul ».

M.-M. T. : C’est un créneau à prendre qui pourrait s’avérer gagnant pour tout le monde et pourrait peut-être contribuer à faire baisser le chômage…

P. B. : Et les Yvelines en ont bien besoin. Car, même si le taux de chômage reste l’un des plus faibles d’Île-de-France (7,8 %), il augmente trop vite.

Damien Guibout, maire de Davron, interpelle Pierre Bédier sur le chômage dans les Yvelines et sur les moyens d'y palier © CD778 / N.Duprey

Damien Guibout, maire de Davron, interpelle Pierre Bédier sur le chômage dans les Yvelines et sur les moyens d’y palier © CD778 / N.Duprey

Damien Guibout : Comment l’expliquez-vous ?

P. B. : La désindustrialisation ! Les Yvelines sont le dernier département industriel d’Île-de-France. Un secteur encore fort grâce à deux gros constructeurs automobiles, PSA et Renault, mais qui a laissé sur le carreau un grand nombre d’ouvriers et fait de la Vallée de la Seine un territoire sur lequel il faut être très vigilant : la moitié des 20 000 bénéficiaires du RSA des Yvelines, y réside.

M.-M. T. : Pourquoi avoir augmenté autant l’impôt départemental ? Les personnes âgées, qui ont des petites pensions, et tous les Yvelinois qui paient plein pot, commencent à en avoir assez…

P. B. : Le budget des Yvelines, grosso modo, c’est un milliard d’euros de fonct ionnement et 400 millions d’investissement. Il y a deux ans, j’ai décidé d’augmenter la taxe foncière, qui est passée de 7,52 % à 12,52 %. Pas parce que cela me faisait plaisir mais parce que, entre dépenses sociales obligatoires en hausse et recettes en baisse, il nous manquait 200 M€. Nous n’avions pas le choix. Si vous avez un budget de 1 000 € et que tout d’un coup, on vous le ramène à 800 €, croyez-moi, vous le sentez passer.

« Je souhaite pouvoir baisser les impôts de deux points d’ici deux ou trois ans »

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/services-a-personne-creneau-palier-chomage/feed/ 0 Pierre Bédier face aux yvelinois full Pierre Bédier face aux yvelinois 120-120 Pierre Bédier face aux yvelinois 550-300 Pierre Bédier face aux yvelinois 240-158
ActivitY’ : 3500 Yvelinois au RSA ont retrouvé un emploi https://www.yvelines-infos.fr/activity-3500-yvelinois-rsa-ont-retrouve-emploi/ https://www.yvelines-infos.fr/activity-3500-yvelinois-rsa-ont-retrouve-emploi/#respond Wed, 16 May 2018 14:51:29 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=350173 Avec 3 500 Yvelinois remis sur le marché du travail en deux ans, l’agence d’insertion ActivitY’ mobilise tous les acteurs économiques du département ainsi que ceux de l’insertion et de la formation pour lever les freins à l’embauche.

Kevin Cuffy et son référent insertion lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Kevin Cuffy et son référent insertion lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Kevin Cuffy, 32 ans, opérateur de télésurveillance, a bénéficié de l’aide d’ActivitY’ et a fait part de son témoignage lors du face à face avec Pierre Bédier.

« Je me sens redevable envers le Département », a t-il reconnu.

Ancien bénéficiaire du RSA, j’ai été accompagné pendant un an et j’ai pu bénéficier d’une formation dans la sécurité et la prévention. Aujourd’hui, je suis en CDI en tant qu’opérateur de télésurveillance.

Pierre Bédier lors de son entretien avec les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Pierre Bédier lors de son entretien avec les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Pierre Bédier : Et j’en suis ravi!

K. C. : En dehors de mon cas, comment le Département agit-il pour favoriser l’insertion professionnelle ?

P. B. : On est surtout là, à travers l’agence ActivitY’, pour redonner confiance à la personne en difficulté et lui permettre de sortir la tête de l’eau. Mais nous avons également introduit dans les marchés publics des clauses d’insertion. Concrètement, cela veut dire qu’on impose à une entreprise susceptible de travailler pour nous, dans des domaines comme le BTP, d’embaucher un certain pourcentage de personnes en insertion pour les encadrer, les former et favoriser leur retour à l’emploi. C’est avec ce genre d’initiatives que nous avons réussi à inverser la courbe du RSA ».


Insertion : les bons chiffres d’ActivitY’

En parallèle de ses actions en faveur de l’insertion et la formation, ActivitY‘ est à l’origine de l’ouverture de deux auto-écoles sociales, de la création de trois plateformes de formation et du développement des clauses d’insertion dans les marchés publics et privés. 7 % des heures travaillées dans le cadre du chantier du prolongement d’Eole (RER E) ont été par exemple réservées aux chômeurs de longue durée, aux bénéficiaires du RSA et jeunes sans qualification. Plus de 600 marchés yvelinois comportent également des clauses sociales offrant des opportunités d’emploi à ces mêmes publics. Depuis l’an dernier, l’agence s’est également dotée d’un club des entreprises sociales et solidaires (Busin’ESS) pour offrir un appui aux entreprises qui souhaitent dynamiser leur responsabilité sociale. Elles sont aujourd’hui 300 à être partenaires d’ActivitY’.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/activity-3500-yvelinois-rsa-ont-retrouve-emploi/feed/ 0 Pierre Bédier face aux Yvelinois full Pierre Bédier face aux Yvelinois 120-120 Pierre Bédier face aux Yvelinois 550-300 Pierre Bédier face aux Yvelinois 240-158
Le Département met l’Europe à l’honneur https://www.yvelines-infos.fr/departement-met-leurope-a-lhonneur/ https://www.yvelines-infos.fr/departement-met-leurope-a-lhonneur/#respond Wed, 09 May 2018 13:42:38 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=349998 Chaque année, le mois de l’Europe est l’occasion de célébrer la construction européenne au sein de tous les Etats membres : balades, débats, expositions et événements en tout genre sont organisés près de chez vous.

Le Département met l'Europe à l’honneur

Initiative nationale, l’Europe sera fêtée tout au long du joli mois de mai, au travers d’actions locales. Rendez-vous sur le site d’Europe en France pour découvrir les événements près de chez vous.

16 M€ du Fonds Social Européen (FSE) pour les Yvelines sur la période 2014-2020 

Chef de file de la politique d’insertion, le Département des Yvelines est gestionnaire d’une enveloppe de 16 M€ du Fonds Social Européen (FSE) dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et la promotion de l’inclusion. En tant qu’organisme intermédiaire, le Département accompagne les acteurs qui portent des projets visant à lever les freins à l’emploi des personnes éloignées de l’emploi dans les Yvelines et qui souhaitent bénéficier d’un cofinancement  du FSE.

De 2015 à 2017, plus de 8 000 personnes ont été accompagnées par le Département dans le cadre de projets cofinancés par le FSE.

Pas moins de 42 projets ont été cofinancés par le FSE au sein des Yvelines à hauteur de près de 7,3 M€. Parmi ces projets figurent notamment l’auto-école sociale, le dispositif d’accompagnement global renforcé porté par le Conseil départemental en partenariat avec le Pôle emploi ou encore des chantiers d’insertion.

En fin de programme à l’horizon 2020, l’objectif est d’atteindre plus de 18 000 personnes accompagnées.

A l’occasion du mois de l’Europe et à partir du 9 mai, chaque semaine un projet cofinancé par le FSE est mis en avant.

Zoom sur le projet Phase Active Relation Entreprises (PHARE) de Saint-Quentin-en-Yvelines

Porté par le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) de Saint-Quentin-en-Yvelines depuis 2015 et cofinancé à près de moitié par le FSE (229 600 euros de cofinancement), le dispositif PHARE s’inscrit dans le domaine de l’insertion durable.

Destiné aux personnes d’au moins 26 ans en difficultés d’insertion sociale et professionnelle résidant sur une des 12 communes de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, PHARE est un dispositif qui offre un accompagnement individualisé de long terme de la période de recherche d’emploi jusqu’à la phase d’intégration dans l’entreprise.

Chaque année, environ 75 personnes bénéficient de cet accompagnement renforcé et individualisé. Définition de son projet professionnel, remise à niveau, préparation aux entretiens d’embauche, mise en relations avec les employeurs, parrainage au sein de l’entreprise et suivi d’intégration au sein de l’entreprise : le dispositif PHARE offre un accompagnement complet et personnalisé pour une insertion durable des publics suivis.

La sortie du dispositif n’est officialisée qu’après 6 mois de maintien en poste afin de donner toutes les chances aux accompagnés de sortir de la précarité.

La force de ce dispositif est d’associer en amont les employeurs et les acteurs de l’emploi, partenaires privilégiés du PLIE.  Le développement des relations avec ces derniers permet de créer un réseau et de créer une synergie. Une meilleure connaissance des besoins des uns et des autres permet de mieux adapter l’offre et la demande.

Zoom sur le projet Espace Insertion et Evolution Professionnelle Yvelines Nord 

Porté par l’association Mode d’emploi entre 2015 et 2017 qui œuvre dans les secteurs de l’insertion et de l’évolution professionnelle des personnes éloignées de l’emploi, le projet Espace Insertion et Evolution Professionnelle Yvelines Nord est cofinancé à près de 35% par le FSE (350 000 euros de cofinancement).

Il s’adresse aux personnes éloignées de l’emploi qui rencontrent des difficultés sociales, personnelles et professionnelles, qui sont bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi et résidant au sein des quartiers prioritaires de politique de la ville.

Mis en œuvre sur la commune des Mureaux en 2015, le projet a été déployé sur Mantes-La-Jolie et Saint-Germain-en-Laye dès 2016 afin de  toucher un public plus large. Le dispositif propose un mode de prise en charge des personnes éloignées de l’emploi qui allie accompagnement individuel et ateliers collectifs pour maximiser les chances de retour à l’emploi ou à la formation des publics suivis.

« Nous proposons aux participants des modules collectifs adaptés à leur parcours »

indique Aline Cauwel, Directrice de l’association Mode d’emploi.

460 personnes ont pu bénéficier du dispositif. Chaque personne suivie a un référent unique, conseiller en insertion, qui le reçoit régulièrement pour l’aider à définir son projet professionnel ou encore à réaliser ses démarches administratives. Cet accompagnement individuel est complété par des ateliers collectifs adaptés : confiance en soi, compétences numériques, techniques de recherche d’emploi ou encore préparation aux entretiens d’embauche.

Insertion et Evolution Professionnelle Yvelines Nord est un projet phare qui participe à l’insertion durable dans les Yvelines.

 

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/departement-met-leurope-a-lhonneur/feed/ 0 Le Département met l'Europe à l'honneur full Le Département met l'Europe à l'honneur 120-120 Le Département met l'Europe à l'honneur 550-300 Le Département met l'Europe à l'honneur 240-158
Les entreprises des Yvelines recrutent ! https://www.yvelines-infos.fr/entreprises-yvelines-recrutent/ https://www.yvelines-infos.fr/entreprises-yvelines-recrutent/#respond Fri, 27 Apr 2018 13:59:08 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=349657 Malgré un chômage en hausse dans le département, la nouvelle enquête réalisée par Pôle emploi auprès de 323 000 entreprises franciliennes montre qu’elles envisagent de recruter : 40 821 projets d’embauche ont ainsi été enregistrés dans les Yvelines pour 2018.

Salon En piste pour l'emploi, le 29 mars 2018 au Vélodrome de SQY- Photo N.Duprey/CD78

Salon En piste pour l’emploi, le 29 mars 2018 au Vélodrome de SQY- Photo N.Duprey/CD78

La nouvelle enquête régionale sur les besoins en main d’œuvre 2018 des entreprises vient d’être publiée par Pôle emploi. Il en ressort que le département des Yvelines arrive en troisième place en Ile-de-France (derrière Paris et les Hauts-de-Seine) en intentions d’embauche.

323 000 entreprises franciliennes ont été enquêtées, 73 000 ont répondu. Il en ressort 40 821 projets de recrutement dans les entreprises des Yvelines pour cette année.

Ingénierie et informatique en tête

Les bassins d’emplois de Saint-Quentin-en-Yvelines, Vélizy-Villacoublay et Versailles offrent à eux seuls plus de la moitié des projets d’embauche (23 203), et dans des secteurs à haute valeur ajoutée : ingénierie, informatique, recherche et développement industrielle, cadres d’étude, chefs de projets en informatique.

Fort de grandes entreprises nationales et internationales (Airbus, Thales, Safran, Bouygues, Renault, Valeo…), le département des Yvelines reste attractif pour les métiers très qualifiés et ceux tournés vers les technologies les plus en pointe (numérique, voiture autonome…).

Les services à la personne en pénurie

Depuis des années, les entreprises d’aides à domicile et d’aides ménagères font état de leurs besoins de main d’œuvre, exponentiels dans les Yvelines. Ces secteurs ont besoin de recruter des milliers de personnes…mais peinent à recruter.

86% des établissements yvelinois ayant des projets d’embauche d’aides à domicile déclarent ne pas trouver de candidats

reconnaît-on chez Pôle emploi.

Le diagnostic est un peu le même pour trouver des aides-soignants dans le département : plus de 1 400 recrutements sont envisagés cette année mais 62% des établissements affirment ne pas arriver à trouver de candidats. Inquiétant.
Pour les professionnels de ces secteurs très pourvoyeurs d’emplois (auxiliaires de vie, aides aux personnes âgées, aides ménagères, aides-soignants), le manque d’attractivité de ces métiers (contrats à temps partiel très souvent, horaires décalés, salaires au smic) explique cette pénurie.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/entreprises-yvelines-recrutent/feed/ 0 laptop-3196481_960_720 full laptop-3196481_960_720 120-120 laptop-3196481_960_720 550-300 laptop-3196481_960_720 240-158
Le chômage en hausse dans les Yvelines https://www.yvelines-infos.fr/chomage-hausse-yvelines/ https://www.yvelines-infos.fr/chomage-hausse-yvelines/#respond Thu, 26 Apr 2018 14:43:06 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=349620 Ce mercredi 25 avril, la Direction régionale du travail et de l’emploi (Direccte) a publié les chiffres du premier trimestre 2018. Il ressort que dans les Yvelines, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) a encore augmenté. 

96 700 personnes sont inscrites à Pôle emploi dans les Yvelines au premier trimestre 2018, soit 580 de plus qu’au dernier trimestre de 2017.
Le document publié par la Direction régionale du travail et de l’emploi montre qu’actuellement, 65 210 personnes sont inscrites en catégorie A, c’est-à-dire qu’elles n’ont exercé aucune activité. Cela représente une hausse de 0,9% sur un trimestre et de 2% depuis un an.
Si l’on ajoute à ces 65 210 personnes, celles enregistrées en catégories B et C, c’est-à-dire ayant exercé une activité sur le trimestre écoulé, cela donne 96 700 Yvelinois inscrits, demandeurs d’emploi. Là encore un chiffre global en hausse de 0,5% sur un trimestre et de 3,1% sur une année.
Enfin, plus de la moitié des demandeurs d’emploi Yvelinois (54 880) sont inscrits à Pôle emploi depuis moins d’un an, dont près de 21 000 depuis moins de trois mois.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/chomage-hausse-yvelines/feed/ 0 full 120-120 550-300 240-158
Yvelines Etudiants Seniors recrute pour l’été 2018 https://www.yvelines-infos.fr/yvelines-etudiants-seniors-recrute-lete-2018/ https://www.yvelines-infos.fr/yvelines-etudiants-seniors-recrute-lete-2018/#respond Mon, 19 Mar 2018 13:45:02 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=348352 Vous cherchez un job pour l’été prochain ? Le Conseil départemental recrute 145 étudiants pour rendre visite aux seniors isolés. Vous avez jusqu’au 1er juin pour postuler.

YES 20X29 MAG 23 HDJusqu’au 1er juin, les étudiants en quête d’un job pour les mois de juillet et août 2018 peuvent s’inscrire auprès du Conseil départemental.

Le dispositif YES (Yvelines Etudiants Seniors) est une spécificité yvelinoise mise en place en 2004. Il permet de favoriser les échanges intergénérationnels et l’enrichissement personnel. Au programme : conversations, jeux de société, courses, promenades ou même démarches administratives si besoin. Les jeunes interviennent sous la responsabilité d’un professionnel social, après une formation adaptée à leur mission.

En 2017, 139 étudiants ont accompagné 1 380 personnes âgées. En tout sur les deux mois il y a eu 8 038 visites.
Si vous êtes intéressés, appelez le 0 801 801 100 ou rendez-vous sur le site yvelines.fr/yes

Pour les seniors, ce service est gratuit. Pour en bénéficier, ils peuvent (ou leur famille) contacter les pôles autonomies du Département ou appeler au 0 801 801 100.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/yvelines-etudiants-seniors-recrute-lete-2018/feed/ 0 YES 20X29 MAG 23 HD 2 full YES 20X29 MAG 23 HD 2 120-120 YES 20X29 MAG 23 HD 2 550-300 YES 20X29 MAG 23 HD 2 240-158
Marchés publics, les clauses sociales boostent l’insertion https://www.yvelines-infos.fr/marches-publics-clauses-sociales-boostent-linsertion/ https://www.yvelines-infos.fr/marches-publics-clauses-sociales-boostent-linsertion/#respond Wed, 10 Jan 2018 08:00:32 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=346507 En 2016 et 2017, plus de 900 Yvelinois en démarche d’insertion ont été recrutés grâce aux clauses sociales dans les marchés publics de travaux. Le Conseil départemental souhaite aller plus loin. Avec les petites entreprises notamment.

Chantier d'insertion -Copyright CD78 / Nicolas Duprey

Chantier d’insertion -Copyright CD78 / Nicolas Duprey

Désormais, quand une entreprise brigue une commande publique, elle doit s’engager à recruter des personnes en démarche d’insertion. Un deal « gagnant-gagnant » dont la clé de voûte est la clause d’insertion.
C’est un enjeu prioritaire pour le Conseil départemental et qui implique tous les acteurs du territoire : entreprises, collectivités, associations, organismes de formation…et bien sûr son agence d’insertion départementale, ActivitY’.
Aujourd’hui, le Département entend aller plus loin. Ainsi, le Schéma de promotion des achats responsables s’articule autour de trois orientations :

  • Faire de l’insertion professionnelle une obligation contractuelle,
  • Accroître le recours au critère de performance sociale comme critère de sélection des offres,
  • Encourager la mise en œuvre des mécanismes de commande publique favorables aux entreprises d’insertion.

Plus de 93.000 heures d’insertion en 2017

Les premières clauses d’insertion comme condition d’exécution des marchés publics du Conseil départemental ont été introduites en 2010 dans des marchés d’entretien des espaces verts naturels, des marchés relatifs à la gestion des routes et de grands marchés de travaux routiers (par exemple, pour la Voie nouvelle Sartrouville-Montesson, la RD 30 ou la RD 307).
En 2016, 24% des marchés du Département comportaient une clause d’insertion, ce qui a permis de réaliser 42.000 heures d’insertion.
En 2017, 38% des marchés du Département comportaient une telle clause, ce qui a représenté plus de 93.600 heures d’insertion !

Objectif 2020 : 200.000 heures d’insertion

Dès cette nouvelle année 2018, le Conseil départemental souhaite augmenter le nombre de marchés comportant une clause d’insertion. Ainsi, au moins 50% des marchés départementaux supérieurs à 25.000€ HT intégreront ladite clause. Cette politique permettra d’accroître le nombre d’heures d’insertion pour atteindre 125.000 heures en 2018 et 200.000 heures à l’horizon 2020.

Les entreprises qui répondront aux offres devront intégrer des personnes éloignées du travail, dans un emploi intéressant, pour une durée de 6 mois minimum et générant au moins 35 heures de travail (une semaine).

Faciliter l’accès des PME

Le Conseil départemental souhaite également faire de la commande publique un levier en faveur des très petites entreprises (TPE) et des PME afin de contribuer à leur développement et à la création d’emplois.
Ces entreprises de taille modeste représentent un fort potentiel pour le développement de l’emploi mais ne constituaient en 2016 que 39% des achats départementaux.
C’est pourquoi le Département entend leur simplifier les procédures administratives, renforcer l’attractivité des marchés et adopter des conditions financières favorables aux entreprises.

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/marches-publics-clauses-sociales-boostent-linsertion/feed/ 0 welder-3018425_960_720 full welder-3018425_960_720 120-120 welder-3018425_960_720 550-300 welder-3018425_960_720 240-158
Le chantier de l’hôpital embauche des jeunes en insertion https://www.yvelines-infos.fr/chantier-de-lhopital-embauche-jeunes-insertion/ https://www.yvelines-infos.fr/chantier-de-lhopital-embauche-jeunes-insertion/#respond Thu, 14 Dec 2017 07:08:58 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=346215 Le 12 décembre, ActivitY’ a signé une convention avec la mairie de la Verrière, l’institut de santé de la MGEN et la Spie SCGPM. Objectif ? Embaucher et former des jeunes en insertion sur le chantier de reconstruction de l’hôpital de La Verrière.

insertion

Avec un taux de chômage de 30%, la commune de La Verrière sur le canton de Trappes a mobilisé l’agence départementale d’insertion ActivitY’ et la direction de l’hôpital, pour intégrer des clauses d’insertion dans les marchés de travaux de reconstruction qui seront menés par l’entreprise de BTP, Spie SCGPM.
« Beaucoup de jeunes Verriérois sont en déficit de formation professionnelle. Nous avons souhaité mettre à leur disposition un moyen d’entrer dans la vie active et d’obtenir une qualification », a déclaré Nelly Dutu, maire de La Verrière.

Une année en alternance pour 10 jeunes

Les 10 premiers candidats ont été engagés sur le chantier pour une année en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.
7 d’entre eux préparent le titre professionnel de coffreur et 3 autres, celui d’électricien au Centre de formation professionnel du CPO situé sur le campus du CFM-BTP de Trappes.
« L’embauche dans le cadre de la clause sociale permet à ces jeunes qui étaient au chômage depuis plus d’un an, de reprendre une activité et un cursus », se réjouit Mathilde Ballouard, facilitatrice de clause d’insertion chez ActivitY’.
L’agence d’insertion du Département est au cœur de ce dispositif des clauses d’insertion : elle sélectionne et accompagne les candidats, organise également leur formation pour répondre aux besoins des recruteurs.

446 Yvelinois ont été remis en activité en 2016, grâce aux clauses sociales et 518 cette année, déclare Philippe Pascal, directeur de l’agence.

70% des entreprises satisfaites par les clauses sociales

Grâce à la sélection, en amont, des candidats par ActivitY’ et à leur accompagnement, 70% des entreprises ayant recruté dans le cadre des clauses sociales sont satisfaites. A telle enseigne que la plupart d’entre elles ont été au-delà de leurs obligations légales, en offrant un retour durable en emploi.
Il y a donc bien là une réalité : pour les entreprises, la formation et les recrutements de personnes en insertion répond à un vrai besoin de main d’œuvre : « Nous sommes demandeurs. Et avec les travaux du Grand Paris qui se profilent, nous aurons besoin de recruter plus de 1 000 personnes en 2018 » conclut Philippe Lecornu de Spie SCGPM.

Vidéo : RSA, développer toutes les opportunités d’insertion

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/chantier-de-lhopital-embauche-jeunes-insertion/feed/ 0 insertion2 full insertion2 120-120 insertion2 550-300 insertion2 240-158
Le Département agit contre l’illectronisme https://www.yvelines-infos.fr/departement-agit-contre-lillectronisme/ https://www.yvelines-infos.fr/departement-agit-contre-lillectronisme/#respond Thu, 23 Nov 2017 08:01:07 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=345746 Si la lutte contre l’illettrisme est une grande cause nationale depuis 2013, un phénomène frappe toujours bon nombre de nos concitoyens : « l’illectronisme », dû à la fracture numérique. Le Conseil départemental met en œuvre les moyens de lutter contre ce facteur d’exclusion.

illectrionisme

Avatar numérique de l’illettrisme, « l’illectronisme » touche 15% de la population soit plus de 10 millions de personnes en France selon les chiffres officiels. Dans les Yvelines, 5,8% des jeunes de 16 à 29 ans seraient atteints d’illettrisme et donc particulièrement exposés à l’illectronisme.

C’est quoi ce néologisme ?

A l’instar de l’illettrisme pour la lecture, l’illectronisme c’est l’incapacité à se servir et à exploiter des ressources numériques. Résultat, les personnes qui en sont touchées ne peuvent pas effectuer en ligne des opérations basiques pourtant de plus en plus courantes : payer les impôts, rédiger un CV et le poster, rechercher un emploi, répondre aux questionnaires de la CAF, regarder une vidéo sur le net ou simplement s’informer.

Les seniors, les chômeurs et les jeunes adultes parmi les plus touchés

Pour que le numérique profite à tous, il faut se mobiliser contre l’illettrisme. En effet, le numérique est un peu devenu l’alphabet des temps modernes. Du reste, un lien existerait entre illettrisme et illectronisme puisque internet est composé à 90% d’écrit. Parmi les victimes du phénomène, on retrouve les seniors qui ont connu les débuts de la micro-informatique dans les années 80 et se sentent dépassés par les codes actuels de l’ère du 2.0.  Plus inquiétante, est la part non négligeable de jeunes victimes d’illectronisme. S’ils maîtrisent les jeux vidéo, nombreux se trouvent désemparés pour tout usage hors divertissement. Parmi les populations exposées à l’exclusion numérique se trouvent les personnes les plus fragilisées, éloignées de l’emploi. Acquérir un ordinateur coûte cher sans compter les abonnements à internet. Donc maîtriser les outils informatiques n’est pas toujours une priorité. Or ils sont devenus un passage quasi obligé de nos jours pour candidater à un poste, envoyer son CV et la lettre de motivation, mais aussi pour accéder à l’information… La double peine pour un grand nombre d’Yvelinois.

Le Département crée des espaces numériques

Pour lutter efficacement contre cette fracture numérique, source d’exclusion sociale, culturelle et professionnelle, le Conseil départemental, via son Territoire d’action départementale Terres d’Yvelines a noué un partenariat avec l’entreprise Crayons et Claviers de Houdan, en synergie avec l’agence départementale d’insertion ActivitY, pour créer des espaces numériques qui permettront aux habitants d’accéder aux outils et apprendre à les utiliser.
Le projet mis en place s’adresse, dans un premier temps, aux bénéficiaires du RSA, aux demandeurs d’emploi ainsi qu’aux seniors. Ils pourront participer à deux types d’ateliers informatiques animés par Crayons et Claviers :

  • un atelier E administration durant lequel ils apprendront à se familiariser avec les outils pour pouvoir s’inscrire à Pôle emploi, effectuer leurs déclarations sur le site de la CAF, consulter leur dossier CPAM…
  • un atelier de bureautique où ils apprendront à utiliser le traitement de texte, rédiger leur CV et le mettre en ligne…

Nous lançons l’expérience dans un premier temps sur Maule et Freneuse avant de la déployer plus largement sur tout le territoire rural, explique Alexandra Gamelin, Chargée de Mission au Conseil départemental.

Le Département prévoit d’enrichir l’offre de proximité par la création de cyber espaces pour que toute personne ne disposant pas d’ordinateur ou de tablette puisse se rendre dans un lieu identifié en libre accès pour se connecter.
D’autres contacts sont en train de se tisser avec des associations qui pourraient accompagner les Yvelinois dans leur apprentissage numérique. Car l’autre valeur cardinale d’un tel projet, c’est de l’ancrer dans l’économie locale. « Faire intervenir des acteurs locaux, pour offrir un vrai service de proximité ».

]]>
https://www.yvelines-infos.fr/departement-agit-contre-lillectronisme/feed/ 0 illectrionisme full illectrionisme 120-120 illectrionisme 550-300 illectrionisme 240-158
Renault Flins embauche encore https://www.yvelines-infos.fr/renault-flins-embauche/ https://www.yvelines-infos.fr/renault-flins-embauche/#respond Wed, 25 Oct 2017 10:10:21 +0000 https://www.yvelines-infos.fr/?p=345079 L’usine Renault de Flins a annoncé le recrutement de 100 CDI supplémentaires en 2017.

renault flins site de nuit

Photo : CD78/N.Duprey

Pour répondre « à une demande commerciale soutenue » et préparer les projets du site de Flins-Aubergenville, le groupe Renault a lancé, mercredi 25 octobre 2017, le recrutement de 100 collaborateurs supplémentaires, en CDI, essentiellement sur des postes d’agent de fabrication. En février dernier, l’usine avait déjà annoncé une vague d’embauches, ce qui porte à 300 le total de CDI recrutés en 2017.

Avec les 116 embauches réalisées en 2015, suivies par 235 en 2016, ce sont plus de 650 nouveaux collaborateurs qui auront intégré l’usine en CDI en trois ans. Ces recrutements sont la suite naturelle de l’engagement pris par Renault avec la signature de l’accord « Renault France – CAP 2020, Contrat d’Activité pour une Performance durable de Renault en France » avec la CFDT, la CFE-CGC et FO. Cet accord prévoit le recrutement de 3 600 personnes en CDI en France entre 2017 et 2019.

L’usine de Flins prépare ainsi son avenir en renforçant ses effectifs et ses compétences, dans un contexte de croissance porté en particulier par ZOE, la production en série de Nouvelle Nissan Micra depuis fin 2016 et Renault Clio qui complète le volume de l’usine.

Les candidats peuvent d’ores et déjà postuler sur group.renault.com

L’USINE DE FLINS – CHIFFRES CLES

  • 18 000 000 véhicules fabriqués depuis l’origine (19 modèles différents)
  • 160 544 véhicules fabriqués en 2016 : 134 502 Clio, 25 477 ZOE et 565 Micra
  • 65 ans de savoir-faire et d’expertise (création en 1952)
  • 2 378 salariés
  • 237 hectares dont 67 bâtis
  • plus de 110 millions d’euros d’investissement au cours des trois dernières années
  • Des certifications ISO 14 001 (environnement) et ISO 9 001 (qualité)
  • 5 millions pièces / an gérées par le centre de pièces de rechange hébergé sur le site
  • 51,4% des pièces embouties par jour sont destinées à des clients externes (usines Renault et Nissan)
  • Production de Nissan Micra Gen 5 (site unique de production pour le monde), Clio, 4ème génération, et ZOE, véhicule 100% électrique dès sa conception (site unique de production pour le monde)
  • 905 véhicules par jour, en 3 équipes
  • Fabrication de la caisse de la Clio Renault Sport, assemblée à l’usine Alpine de Dieppe
]]>
https://www.yvelines-infos.fr/renault-flins-embauche/feed/ 0 renault flins site de nuit full renault flins site de nuit 120-120 renault flins site de nuit 550-300 renault flins site de nuit 240-158