« Sire, Marly ! » : visite du nouveau musée

ChloëBringuier

Samedi 18 janvier 2020, le musée du Domaine royal de Marly ouvrira ses portes au public. Fermé depuis 2016, ce nouveau lieu culturel permet de plonger dans la vie intime de Louis XIV, à quelques kilomètres de Versailles. 

« Sire, Marly ! » : visite du nouveau musée © CD78/C.BRINGUIER

Les inondations en 2016 avaient été un véritable coup de massue. Oeuvres abîmées, 150 sérigraphies à restaurer et un musée fermé. Le musée, c’est l’ancien musée promenade que l’on appelle désormais le musée du Domaine royal de Marly. À 7km de Versailles, le lieu accueillera à nouveau les visiteurs dès le 18 janvier 2020 après 3 ans de travaux.

Buste de Jules Hardouin-Mansart © CD78/C.BRINGUIER

Ce malheureux sinistre a permis aux équipes de repenser entièrement le musée. Le parcours des visiteurs est plus fluide : ils déambulent dans des salles blanches spacieuses et accueillantes. Les oeuvres sont misent en valeur à travers une scénographie simple et agréable. Les sculptures côtoient les maquettes et autres tableaux. Chaque salle permet de mieux comprendre ce qu’était Marly, comment Louis XIV l’a imaginé et comment s’y organisait la vie. Si le musée du Domaine royal de Marly présente des oeuvres assez classiques, la réalité virtuelle, balades sonores et autres vidéos sont également au programme. Le musée a su se réinventer et proposer une utilisation du numérique pertinente et intelligente.

Une salle entière est évidemment consacrée à la célèbre machine de Marly. Cette dernière permettait d’alimenter en eau les bassins et autres fontaines que le souverain avait voulu en nombre. Ce sont deux liégeois qui sont venus proposer cette machine au Roi dans les années 1660. Un premier test concluant à Saint-Germain-en-Laye finit de convaincre Louis XIV. La machine a été créée en 4 ans grâce aux 1800 soldats du Roi. Une maquette est présente au musée ainsi que tout un système qui explique aux jeunes (et moins jeunes !) le fonctionnement ingénieux de cette célèbre machine !

Fier de disposer de cet engin, unique en Europe à l’époque, Louis XIV aime le faire découvrir à ses invités de marque. En comparaison des tableaux ou sérigraphies, le musée présente assez peu de meubles. Et pour cause :

Après la révolution, une vente aux enchères a eu lieu à Marly. Bradés, les meubles sont partis comme des petits pains !

déclare Géraldine Chopin, Responsable scientifique au musée du Domaine royal de Marly.

Louis XIV : l’homme derrière le Roi

À Marly, nous découvrons la vie plus intime du plus marquant des rois de France. En 1679, le Roi Soleil commande à Jules Hardouin-Mansart un château à Marly. Il veut pouvoir s’échapper des mondanités versaillaises et vivre en dehors de son rôle de roi, comme nous l’explique Géraldine Chopin.

Louis XIV y passe 3 à 4 jours tous les 15 jours et tout son temps à la fin de son règne. Au musée, tels les invités de Marly, les visiteurs sont les hôtes du Roi. Si tout le monde en rêvait,

Zoom sur la maquette du pavillon royal de Marly © CD78/MC.RIGATO

les convives étaient triés sur le volet. Ils étaient souvent membre de la famille royale ou bien de la haute noblesse. La liste des heureux élus était alors affichée à Versailles. Ces séjours, appelés « Marly », sont réclamés par les courtisans qui supplient : « Sire, Marly » lorsqu’ils aperçoivent le Roi dans l’espoir d’être invité. Sous Louis XV et Louis XVI, si les « Marly » sont toujours d’actualité, l’accès au Domaine devient moins strict, à tel point qu’en 1746, tous ceux qui en font la demande peuvent y venir.

Le Roi avait ses activités fétiches, parmi lesquelles : les bals. Costumés, masqués ou simples, ils avaient souvent lieu entre l’épiphanie et le carême et duraient jusqu’au petit matin. C’était la grande vie qui plaisait au Roi. Lorsque les bals n’étaient pas à l’ordre du jour, ce sont les jeux qui occupaient les soirées : paris, cartes : on ne s’ennuie pas à Marly !

Après Louis XIV, le Domaine de Marly n’a pas conquis le coeur de ses successeurs. En 1811, le Domaine est racheté par Napoléon. Si aujourd’hui le château n’existe plus, le domaine est racheté par le Château de Versailles en 2009. Le jardinier Alain Baraton sera alors chargé de remettre les jardins en ordre : de nombreux arbres centenaires ont été coupés et des tilleuls plantés à leur place.

Le musée (initialement ouvert dans les années 1980) se tient à la place des anciennes écuries du Roi. Ce nouveau lieu culturel est une belle réussite qui saura attirer les connaisseurs tout comme le public amateur. Le coût des travaux et restauration s’élève à 1,6 million d’euros dont 171 000€ financés par le Conseil départemental des Yvelines.

Marly n’a jamais eu pour envie ni pour ambition de concurrencer Versailles, il faut plutôt voir ce musée comme un complément. Les visiteurs découvrent une nouvelle facette, celle de l’homme qui se cachait derrière le Roi Soleil.

Musée du Domaine Royal de Marly

Informations pratiques

Tarifs : de 5€ à 7€

MODALITES D’ACCUEIL A PARTIR DE JUIN 2020 :

Jours et horaires d’ouverture :

– vendredi : de 14h00 à 18h00
– samedi : de 13h00 à 18h00
– dimanche : de 13h00 à 18h00

Modalités de visite :

– port du masque obligatoire pour les plus de 10 ans
– accueil limité à 45 personnes simultanément
– sens de circulation unique dans le musée
– gel hydroalcoolique à disposition