Bien préparer les vacances de son « loulou » à 4 pattes

SandrineGAYET

Malheureusement, chaque année au moment des vacances, des personnes indignes abandonnent leur animal de compagnie. Sachez que désormais, l’abandon est assimilé à un acte de cruauté, passible de 2 ans de prison et 30 000€ d’amende. Pour ceux qui ne savent pas comment faire garder leur animal, voici quelques pistes.

Trouvez le lieu pour faire garder son « loulou » peut être un casse-tête. Mais des solutions existent.

On adore nos chiens, chats, oiseaux et autres animaux de compagnie qui font entièrement partie de la famille. C’est donc toujours un déchirement quand on doit les laisser quelques jours ou semaines parce que nous nous rendons loin ou dans un lieu de vacances qui n’accepte pas les animaux. Se pose alors un vrai casse-tête car il faut trouver des personnes de confiance et un lieu qui leur plaira. De nombreux lieux existent dans les Yvelines. Il faut trouver celui qui conviendra à Loulou… et au portefeuille.

Quelques sites dans les Yvelines : animaute ; sos animaux 78 ; petsitters 

Avant tout, il faut trouver les solutions les plus adaptées pour vous et votre animal. Comment s’y retrouver ?

La pension

C’est le seul mode de garde qui fasse l’objet de contrôle par les services de la DDPP auprès desquelles l’activité doit obligatoirement être déclarée.
Cette activité consiste à héberger votre animal dans des locaux spécifiquement conçus à cet effet. Des règles précises s’appliquent pour assurer la santé et le bien-être des animaux accueillis, notamment s’agissant de l’espace à disposition de chaque animal, de ses mouvements ou encore de ses contacts sociaux.
En mettant votre animal en pension, vous êtes assuré que la personne à qui vous le confiez dispose des qualifications requises pour prendre soin de celui-ci ainsi que de l’existence d’un règlement sanitaire au sein de l’établissement.
La mise en pension suppose néanmoins que votre animal supporte bien le contact avec de nouveaux animaux.
Les animaux doivent être identifiés et les conditions d’accueil dans la pension (vaccination, vermifugation…) sont fixées par le gérant de la pension. Il faut donc s’en préoccuper en amont.

D’autres modes de garde existent pour les animaux au caractère plus indépendant ou n’appréciant pas d’être déplacés. Ces modes de garde peuvent être tout à fait adaptés à votre animal et respectueux de celui-ci.
Néanmoins, dans la mesure où ces activités restent souvent occasionnelles et procurent un revenu non substantiel, il ne s’y applique pas de règles de santé et de protection animale. Il convient d’être vigilant et, dans la mesure du possible, d’établir un contrat validé par les deux parties afin de strictement encadrer la prestation.

La garde à domicile

Cette solution permet à l’animal de conserver ses repères et son environnement.
Pour de longues périodes, le « pet-sitter » s’installe à votre domicile et s’occupe au quotidien de votre chien ou chat.
En cas d’absence de courte durée des propriétaires, le « pet-sitter » vient nourrir et promener votre animal (pour un chien) plusieurs fois par jour.

La garde au domicile du gardien

Cette méthode est adaptée aux animaux habitués à la présence humaine et qui n’apprécient pas d’être isolés.

Nos animaux de compagnie ont aussi droit à leurs vacances

La garde échangée

C’est un échange de services entre propriétaires d’animaux de compagnie ! Les propriétaires partent en vacances de manière alternée, ce qui permet tour à tour de s’occuper des chats et/ou chiens de l’autre gratuitement.

Les familles d’accueil

Il est possible de rencontrer la famille d’accueil avant de confier votre animal. Ce sera l’occasion d’échanger sur les habitudes de votre chien ou de votre chat, de découvrir leur futur lieu de résidence temporaire, de vérifier l’éventuelle cohabitation avec d’autres animaux.