À la rencontre des éco-gardes yvelinois

Marie-CamilleRigato Sonally

Depuis 3 ans, le conseil départemental des Yvelines travaille en partenariat avec des éco-gardes. Ces bénévoles recrutés toute l’année préservent la richesse du patrimoine naturel du territoire. Au Parc du Peuple de l’Herbe de Carrières-sous-Poissy, ils sont 3 à avoir rejoint le dispositif. Rencontre.

Carlos, Camille et Valérie les 3 nouvelles recrues éco-gardes © PPDH

Ils s’appellent Carlos, Valérie et Camille et sont tous les trois originaires des Yvelines ; de Carrières-sous-Poissy et du Vésinet. Ensemble ils ont été recrutés bénévolement en mai 2019, par la communauté urbaine du Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) pour « garder » le Parc du Peuple de l’Herbe, un site naturel situé au coeur des boucles de Seine.

Préserver ce qui compte vraiment

Les missions de ces éco-gardes ? Assurer la surveillance, tous les week-ends, de ce site naturel constitué de prairies, de zones humides et d’aménagements paysagers. Ces passionnés de nature, fascinés par la faune et la flore sauvages, parcourent le parc et sensibilisent le public aux enjeux de la préservation des milieux naturels en vue de promouvoir un tourisme respectueux de l’environnement. Des missions qui, pour eux, permettent de joindre l’utile à l’agréable.

« Je cherchais depuis longtemps une forme de participation civique à la vie de la communauté (…) Ce qui me motive, c’est de pouvoir m’occuper d’un espace naturel, de marcher, de divulguer le projet et de faire de nouvelles connaissances dans le domaine de la biodiversité », a expliqué Carlos.

Parc du peuple de l’herbe © CD78 / N.Duprey

Après une formation par Olivier Martin, du dispositif Éco-Garde des Yvelines, à Orgeval et à Carrières-sous-Poissy, les trois nouvelles recrues, reconnaissables à leur uniforme et leur écusson, ont démarré leurs rondes au début de l’été.

« Nous souhaitons tous que le Parc du Peuple de l’Herbe reste bien entretenu et sans déchets éparpillés… Les premiers échanges, les remerciements et les sourires constatés lors de notre première tournée, nous motivent encore plus », a déclaré Valérie.

Engagez-vous, qu’il disait !

Chaque année, le dispositif Éco-Garde des Yvelines cherchent de nouveaux bénévoles pour venir accroître les rangs de ces gardiens de la nature. De Rambouillet à Carrières-sous-Poissy, en passant par Chevreuse, Plaisir ou Aubergenville, le territoire yvelinois ne manque pas d’Espaces Naturels Sensibles (ENS) à surveiller.

Si vous souhaitez en faire partie, n’hésitez pas à contacter le dispositif via les coordonnées suivants :

Facebook : Dispositif éco-garde Yvelines
Mail : martin.ecogarde@gmail.com et ecogarde78@orange.fr